- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

[Message de service] Ecris-moi un article

Ecris-moi un article

Depuis des années, nous recevons des mails de porteurs de projets, d’entrepreneurs, etc., qui ont un produit, un service, une entreprise et qui aimeraient qu’on en parle. Depuis quelques mois, les mails se multiplient. La quasi-totalité de ces mails pourraient se résumer à cette phrase : « écris-moi un article ». Dans le meilleur des cas, politesse et règles de savoir-vivre sont respectées. Dans le pire, on est à la limite de l’ordre. Entre les deux, ce qui est le plus souvent le cas, on envoie un mail comme on met un euro dans un distributeur de boissons. Et, naturellement, l’article doit suivre.

Quand on a un projet, un produit, un service, la meilleure façon d’en faire parler, ce n’est certainement pas en demandant qu’on écrive un article dessus, encore moins en le demandant de façon cavalière, mais bien en donnant envie qu’on en parle. Il faut faire aimer son produit, en présenter l’intérêt, en mettant en avant ses avantages et sa différence d’avec d’autres produits du même type, en donnant envie qu’on en parle. A contrario, rien de plus vain que des demandes du type « pouvez-vous (ou peux-tu) écrire un article sur votre (ton) site ? » D’abord parce qu’à force ça fatigue d’en recevoir, surtout quand on en reçoit plusieurs fois par semaine. Ensuite parce que ça ne dit rien du produit et ça ne donne vraiment pas envie d’en savoir plus.

Ajoutons que nous recevons plusieurs dizaines de mails par jour (parfois plus de 200), d’où d’ailleurs le délai de réponse parfois long. Autant préciser qu’un « écris-moi un article » n’a pas grande chance de trouver réponse.

Note aux entrepreneurs : pensez à rédiger des communiqués de presse et à les envoyer à la presse pour faire connaître votre société, vos produits ou vos services, ou tout autre nouveauté qui pourrait attirer l’attention d’un journaliste et donc vous valoir un article dans la presse.

Crédit photo : Flickr – Kerolic [1]