- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Poulets non halal Doux à la Réunion

Comme en octobre dernier [1], un lecteur d’Al-Kanz qui vit sur l’île de la Réunion nous fait part d’une information qui l’indigne : le volailler Doux continue d’y commercialiser des poulets non halal avec l’estampille halal, pratique qu’a définitivement démontrée l’excellent reportage de Feurat Alani, diffusé le 31 juillet dernier sur Canal+, reportage qui a provoqué un cataclysme sur le marché du halal. Cette fois, c’est l’enseigne Super U, récemment convertie au halal [2], qui propose à ses clients musulmans d’acheter du poulet prétendument halal, comme l’atteste le prospectus suivant :

Poulets non halal Doux à la Réunion

Poulets non halal Doux à la Réunion

Rappelons que depuis début 2011, la Malaisie ne reconnaît plus l’AFCAI [3], qui fut le pourvoyeur de certificat halal de Doux, jusqu’à ce que les reportages sur le volailler ne pousse ce dernier à aller chercher un satisfecit auprès de la SFCVH-mosquée de Paris ; satisfecit particulièrement mis à mal par le témoignage d’un employé de Doux, dans le reportage de Feurat Alani, lequel rapporte très clairement que rien n’a changé depuis cette nouvelle certification. Pire, les cadences ont même explosé en passant de 380 000 à 550 000 poulets abattus par jour ; l’essentiel de la production étant exporté au Moyen-Orient et notamment en Arabie saoudite, dont les villes saintes de La Mecque et de Médine.

Poulets non halal Doux à la Réunion

Que vous habitiez à la Réunion ou non, pensez à appeler l’un des magasins U de l’île pour leur rappeler la nature de ces poulets. Ne négligez pas une telle action. Vous trouverez les numéros ci-dessous.

Poulets non halal Doux à la Réunion

Et si vous êtes à la Réunion, faites passer le mot et faites jouer le téléphone zarab…

Doux content de vendre du non halal prétendument halal aux pays musulmans

Dans ses rapports d’activité, Doux se gargarise de vendre ses poulets non halal aux pays musulmans. Extraits.

Communiqué du 4 mai 2010
Le Groupe a aussi su compenser la faiblesse d’activité sur le marché français et augmenter ses ventes vers le Grand Export : en 2009, le Groupe a poursuivi sa croissance en Arabie Saoudite et renforcé sa présence dans d’autres pays du Moyen-Orient et conquérir de nouveaux marchés tels que l’Irak, l’Iran et la Jordanie.

Communiqué du 9 septembre 2010
Ci-dessous, extrait d’un communiqué de presse de septembre 2010. Le Groupe a ainsi développé ses parts de marchés et ses positions de leader sur ses marchés historiques, notamment : au Moyen-Orient : 26 % (contre 25 % à fin juin 2009), dont – Oman = une part de marché de 21 % (contre 13 % à fin juin 2009) – Yémen = une part de marché de 27 % (contre 22 % à fin juin 2009)