- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Faire ses ablutions dans un restaurant

Si vous nous suivez sur Twitter [1] ou sur Facebook [2], vous savez que jeudi dernier nous avons fait un saut dans un restaurant de Bois-Colombes, le restaurant Nissa [3]*, désormais partenaire et dont vous pouvez voir la vitrine ci-dessous.

Faire ses ablutions dans un restaurant

Après le repas, nous avons échangé avec le maître des lieux et quelques amis autour de la question des ablutions et de la salle de prière à l’intérieur d’un restaurant. En juin 2010, nous évoquions le sujet dans un billet consacré à la Mihrabox (voir Mihrabox : vous pouvez prier dans ce restaurant [4]), avec l’espoir à l’époque de voir se multiplier les restaurants ayant aménagé un coin prière. Il aurait été alors possible de dresser une carte des restaurants halal avec salle de prière. Il l’est toujours d’ailleurs.

Mihrabox

Avoir une salle de prière dans son restaurant est un service qui fait toute la différence quand la clientèle est principalement musulmane. Ne pas avoir à choisir entre dîner et prier a longtemps été un luxe devenu aujourd’hui possible, à condition de trouver des restaurants qui disposent d’une salle de prière ; ce qui est encore loin d’être le cas. C’est pourtant une formule gagnante pour l’Au-delà et pour ici-bas : le restaurateur offre la possibilité à ses clients d’adorer leur Seigneur et peut ainsi espérer récolter les récompenses liées à cette noble action ; cette salle de prière devient un formidable argument marketing, puisque nombre de clients choisiront d’aller dans tel restaurant plutôt que dans tel autre précisément parce qu’il y a ce service à forte valeur ajoutée.

Pour autant, tout n’est pas toujours rose. Avoir une salle de prière suppose que l’on permette aux clients de faire leurs ablutions. Or, qui dit ablutions, dit, notamment, pieds dans le lavabo, ce qui peut poser quelques problèmes quand des clients qui ne s’attendent pas, en entrant dans les toilettes, à voir d’autres clients les pieds dans le lavabo se retrouvent dans cette situation. D’où la nécessité, quand c’est possible, de penser non seulement à une salle de prière, mais encore à une salle d’ablutions distincte de la salle d’eau principale du restaurant. Cette solution nous est parue évidente lorsque nous avons découvert une petite salle de prière avec salle d’eau dans un snack de la région parisienne, H-Express [5] à Villiers-le-Bel. L’idée, ingénieuse, permet aux clients de prier sans que cela ne nuise, un tant soit peu, au restaurant. Évidemment, faut-il encore disposer d’un peu de place pour se permettre cela.

MihraboxMihraboxMihrabox

Est-ce que pour vous aussi une salle de prière dans un restaurant est un critère déterminant dans votre choix ? Donnez-nous votre avis. Et si c’est le cas, n’hésitez pas à demander à votre restaurateur préféré d’en installer une, si tant est que cela est matériellement possible. Un bon entrepreneur répond aux besoins de ses clients. Exprimons nos besoins ;)

* Pour revenir au restaurant Nissa, si vous décidez d’y faire un tour, passez donc le salam de notre part. Vous aurez peut-être le café offert.