- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Du hijab à la burqa et des collégiennes aux nounous : les dessous d’une obsession française

Dans un article publié sur le site Les mots sont importants [1], Pierre Tévanian nous offre une recension de son dernier ouvrage intitulé Dévoilements. Du hijab à la burqa et des collégiennes aux nounous : les dessous d’une obsession française. Extraits.

Le 13 mai 1958 à Alger, place du Gouvernement, des femmes musulmanes sont exhibées sur un podium pour y brûler leur voile en signe d’émancipation. Organisée par le Mouvement de solidarité féminine, une association caritative fondée par Mme Raoul Salan, l’épouse du commandant des forces armées françaises d’Algérie, cette mise en scène s’inscrit dans une cérémonie plus large de célébration de la tutelle française, alors vacillante.
[…]
L’histoire semble bégayer : depuis maintenant près de deux décennies, pour des raisons obscures mais peut-être pas si éloignées de celles de Madame Salan, les cheveux des femmes musulmanes sont devenus ce qu’il est convenu d’appeler un enjeu politique majeur.
[…]
C’est de ce dévoilement forcé et de son incroyable violence qu’il est question dans mon livre, mais aussi d’un autre dévoilement. Car ce que ne soupçonnent pas nos chasseurs de voiles, c’est qu’au moment même où ils s’évertuent avec plus ou moins de bonheur à dévoiler les musulmanes, ils accomplissent de manière beaucoup plus intégrale et obscène leur propre dévoilement.

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez sur le lien suivant : Dévoilements [1]