- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Yves-Marie Le Bourdonnec : “je suis pour la fin de l’étourdissement”

Yves-Marie Le Bourdonnec

Du petit lait. Depuis une dizaine de jours, Yves-Marie Le Bourdonnec, qui sort un bouquin sur la filière de la viande dont il assure la promotion dans les médias, est systématiquement interrogé sur la polémique, qu’il a au passage qualifié “d’abrutie” sur Europe 1, sur l’abattage rituel. Invité de Robert Ménard, ce boucher militant fait entendre une voix jusque-là inaudible. Voici ce qu’il a pu dire sur I-Télé.

“Moi, je suis pour le tout-égorgement et on n’aura plus de problèmes. Tous les animaux. L’abattage par égorgement est le plus efficace pour éviter le stress de l’animal. Et je le constate tous les jours. Donc je suis pour l’abattage par égorgement. Je pense que l’étourdissement est une erreur. Quand on a instauré l’étourdissement, on l’a fait pour les cadences infernales des abattoirs. C’est pas du tout pour le bien-être animal. Il faut arrêter de penser ça.”

et juste avant :

“Depuis 1964, il y a l’abattage par étourdissement. On n’étourdit pas gentiment l’animal. Il faut savoir qu’un bœuf, on lui fracasse le crâne et qu’un petit animal on l’électrocute. Qui peut nous dire qu’égorger, c’est moins bien que fracasser le crâne d’un animal ?”

Eh ouais ! Étourdir un bœuf, c’est vraiment lui fracasser le crâne, comme on peut le constater sur les photos ci-dessous qui ont été prises lors de la visite d’un abattoir :

Pour plus de détails, lire ou relire les articles suivants :

Ce qu’étourdir un bœuf veut dire [1]
Etourdir préalablement un bœuf, c’est lui fracasser le crâne [2]
Abattage : en finir avec le mythe de l’étourdissement préalable [3]

Pour écouter, et savourer, Yves-Marie Le Bourdonnec, cliquez sur le lien suivant : Yves-Marie Le Bourdonnec chez Robert Ménard [4] (à partir de 5 minutes 50).