- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

La lettre raciste, François Hollande et le Front national

Nous sommes actuellement en pleine lecture de l’ouvrage de Claire Checcaglini, Bienvenue au Front. Journal d’une infiltrée.

L’un des enseignements que l’on peut déjà en tirer sans même en avoir achevé la lecture, c’est que le Front national n’est pas un vivier de futurs prix Nobel. Les premiers de la classe ne semblent pas y être légion.

Sans transition, fin février, nous recevions un mail qu’un internaute nous transférait. Dans ce mail, un texte censé être le programme de François Hollande, candidat PS à la présidentielle. Un texte assez particulier puisque a priori écrit en arabe et parsemé de termes français. Des termes bien choisis : Sécurité sociale, allocations familiales, Assédic, RMI et RSA, polygamie tolérée, mosquées, halal… Nous vous laissons le découvrir (cliquez sur l’image pour l’agrandir).

La lettre raciste, François Hollande et le Front national [1]

Vous êtes parfaitement arabophones, mais ne vous comprenez rien à ce texte ? Normal, les deux-neurones qui ont fabriqué ce faux ont utilisé des mots… en farsi. Certes, farsi, arabe, ça se subsume sans difficultés dans “bougnoule”, mais quand même. Précisons tout de même, sait-on jamais, pour nos lecteurs fachos que farsi, ce n’est pas qu’une faute d’orthographe en français, c’est aussi une langue, parlée notamment en Iran.

Si rien ne dit que ce texte vient du Front national, nous n’en savons d’ailleurs strictement rien et au fond cela n’a aucune importance, il est pourtant intéressant de constater qu’il est en ligne sur le site officiel d’un certain Patrick Sokolowski [2], candidat Front national à la 5e circonscription de l’Ain pour les législatives 2012, comme l’a révélé aujourd’hui le site du Parti socialiste [3].

La lettre raciste, François Hollande et le Front national

Cette lettre publiée sur un site FN rappelle les caricatures de Stéphane Poncet, un autre candidat Front national publiées, sur le site Internet de la section FN de Villeurbanne et découvertes par Guy Birenbaum, chroniqueur sur Europe 1, qui ne manqua pas de les mettre en direct sous le nez de Louis Alliot, cacique du FN et compagnon de Marine Le Pen, lors d’une émission radio Des Clics et des claques sur Europe 1 [4].

Là encore, nous ne sommes évidemment ni dans l’infâme ni dans la xénophobie, juste dans la blague de potache. Et puis entre nous, y a du vrai dans tout cela, hein.