- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Halal : tous les salons ne se valent pas

Mardi et mercredi, la 9e édition du salon Paris halal Expo abusivement appelé le ‘Salon du halal » aura lieu à Paris, porte de Versailles.

Si, comme chaque année, cet événement réunira nombre d’acteurs économiques qui se fichent des principes du halal, cette édition aura une tonalité particulière. La crainte a remplacé le mépris.

Les industriels ne sont plus aussi à l’aise qu’ils ont pu l’être pendant très longtemps. Avec les différentes analyses de produits (Herta [1], El Saada [2] ou encore Kenza halal [3], qui du reste sera présente au salon Paris Halal Expo) qui ont révélé la présence de porc, malgré les démentis des marques incriminées, 2011 a été une année qui a balayé les certitudes de l’ensemble des acteurs. Des plus honnêtes aux plus margoulins.

Désormais, les professionnels savent qu’ils sont obligés de composer avec les consommateurs et que l’extraordinaire légèreté avec laquelle ils ont pour la plupart considéré le halal n’est non seulement plus de mise, mais, pire encore pour ces derniers, elle est devenue dangereuse. Les consommateurs n’ont jamais été aussi alertes que depuis quelques mois.

Mais venons-en au sujet de notre billet. La semaine dernière s’est tenue à Bruxelles la seconde édition de l’Ethnic Foods Europe, concurrent direct de Paris Halal Expo. Dans ces deux salons, une salle de prière est mise à disposition des visiteurs et des exposants du pavillon halal. Mais à la différence du Paris Halal Expo, la salle de prière (prayer room) d’EthnicFood dit toute la considération que les organisateurs ont pour leurs clients et hôtes.

Salle de prière, Ethnic Foods

Salle de prière, Ethnic Foods

Salle de prière, Ethnic Foods

A comparer avec cette photo que nous avions prise il y a deux ans à Paris Halal Expo en pénétrant dans ce qui faisait alors office de salle de prière.

Salle de prière, EthnicFood

Certes, tout ce fatras fut enlevé au cours de la journée, mais quel choc de trouver ces déchets à cet endroit. Cela dit, tout comme la Kronenbourg de 2009 qui fit à l’époque l’objet d’un billet : La Kronenbourg du Salon du halal [4], l’état de la salle de prière dans les premières du salon, la salle en elle-même, donnait le la.

(merci à Karim pour les photos)