- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

A Bruxelles, Subway se dit “halal”

A Bruxelles, Subway se dit

En Grande-Bretagne, la chaîne de restaurant Subway prétend faire du halal [1]. C’est du reste très clairement indiqué sur son site Internet britannique [2].

A Bruxelles, Subway se dit

En Grande-Bretagne, la viande est certifiée par la commission halal de l’Islamic Foundation of Ireland [3]. Il en est de même à Belgique, selon les photographies que nous envoie un lecteur d’Al-Kanz, qui nous indique qu’à Bruxelles un restaurant Subway, qui serait tenu par un Maghrébin, s’affiche “halal”.

A Bruxelles, Subway se dit A Bruxelles, Subway se dit

A Bruxelles, Subway se dit

Problème : que cette certification soit sérieuse ou non, une fois encore, tant que le restaurant n’est pas contrôlé de façon régulière et rigoureuse, il est risqué de s’y rendre. Comme nous le rappelions dans un récent article consacré à la nouvelle certification halal des restaurants Quick [4] par l’association rituelle de la grande mosquée de Lyon (ARGML), il est absolument capital de sécuriser tout le circuit. De l’éleveur à l’assiette. Pourquoi ?

Parce qu’un restaurateur a la liberté de se fournir là où il veut quand il veut, tout en indiquant à ses clients qu’il ne vend que du véritable halal. Interrogez l’employé du fast-food que vous fréquentez, grec, kebab, demandez-lui si sa viande est halal, puis demandez-lui de vous montrer soit les factures soit les emballages des viandes qu’il sert.

De même, en cas de rupture de stock, l’urgence amène certains restaurateurs à se fournir là où il trouvera de la viande le plus rapidement possible, ce qui est très problématique, puisque le critère halal n’est plus de rigueur.

Pour revenir à Quick, on a vu que, malgré un cahier des charges draconiens, il peut y avoir de graves problèmes dans un restaurant. Début mai, sur Twitter, une photo montrait la présence de souris dans le restaurant Quick de Belleville :

Que dire alors du halal ? Tant qu’il n’y aura pas de contrôles inopinés et systématiques, les clients seront à la merci de l’aléatoire : dans tel restaurant sérieux, le process sera respecté et seule la viande halal sera commercialisée ; dans tel autre, ce sera au gré des circonstances et de la rigueur du patron.