- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Ramadan : 20 ou 21 juillet, les astronomes se contredisent

lune croissant [1]
Crédit : Flickr – Computer hotline [2]

Ramadan [3]. Abondant dans le sens de son collègue, l’astronome Ibrahim Al Jarwan qui déclarait que le mois de ramadan débuterait le 21 juillet prochain [4], un scientifique des Emirats arabes unis, Mohammad Showkat Awda, président de l’Islamic Crescent Observation Project (ICOP) [5], vient d’annoncer que le mois de jeûne pourrait commencer à cette même date.

Du fait que la plupart des pays musulmans ont commencé le mois de chaabane le même jour, ce qui est rare, Mohammad Showkat Awda pense qu’il en sera de même pour le premier jour de ramadan, puisque tous tenteront de voir le croissant de lune le même jour, lors de la fameuse nuit du doute, en l’occurrence le 29 chaabane. Or, le 29 chaabane correspondra au jeudi 19 juillet.

Selon Mohammad Showkat Awda, rapporte le site Gulf News [6], la lune ne pourra pas être visible depuis l’hémisphère Nord et ni depuis nombre de régions médianes du monde. En revanche, elle pourra être observée depuis l’extrême sud de l’Afrique et de l’Amérique du sud.

[7]
Visibilité de la lune le 19 juillet, selon l’ICOP [8]

Selon Mohammad Showkat Awda, dans les régions où l’on ne pourra pas observer le croissant de lune, il sera décidé, conformément à la tradition prophétique, de compléter le mois de chaabane pour arriver à trente jours ; ce qui décalera le 1er du mois de ramadan 1433 au samedi 21 juillet 2012.

Aux Etats-Unis, l’Islamic Society of North America (ISNA) a tranché le mois dernier en faveur d’une autre date : selon cette instance, le premier jour de ramadan 1433 correspond au 20 juillet 2012.

Selon la tradition prophétique, il convient d’annoncer le début du mois de ramadan après avoir cherché le croissant de lune le 29e jour du mois de chaabane. Si on le voit, le jour suivant correspond au 1er ramadan, dans le cas contraire il faut attendre le surlendemain.

20 juillet pour les uns, 21 juillet pour les autres, même les scientifiques ne sont pas d’accord entre eux.