- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Porc dans Herta halal, cas d’école de la communication de crise

Herta halal : présence de porc selon un rapport d'analyses
Aujourd’hui Herta « halal » n’existe plus

En janvier dernier, Fabrice Epelboin nous indiquait dans une interview pourquoi il avait choisi de traiter de l’affaire Herta dans les cours qu’il dispense à Sciences-Po Paris (voir Fabrice Epelboin : « Il y a une vraie spécificité du cas Herta » [1]). Le spécialiste de la communication de crise considérait même qu’il y avait un cas Al-Kanz.

L’affaire Herta, souvenez-vous, c’est selon un rapport d’analyses du laboratoire Eurofins la présence d’ADN de porc dans des Knackis certifiés halal [2] par la SFCVH-mosquée de Paris.

Ethylotest obligatoire : encore plus absurde quand on est musulman

Rebelote avec l’ouvrage d’Emmanuel Bloch publié récemment et intitulé Communication de crise et médias sociaux (édition Dunod). Al-Kanz est cité dans le chapitre consacré à la communication de « crise asymétrique ou 2.0 ». Là encore, au sujet de l’affaire Herta.

Ethylotest obligatoire : encore plus absurde quand on est musulman

Plus généralement, l’affaire Herta fait désormais partie des incontournables pour les étudiants qui consacrent leur mémoire de fin d’étude soit à la communication de crise, soit au halal. Depuis 2011, nous avons en effet reçu plusieurs mails d’étudiants désireux de traiter de la question dans ce cadre-là.