- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

“Enjoy the Sunnah” : l’étonnante campagne de la Sécu britannique pour ramadan

Enjoy Sunnah l'étonnante campagne de la Sécu britannique pour ramadan [1]

Depuis plusieurs années, la Sécurité sociale britannique, le National Health Service (NHS), mène campagnes de sensibilisation et de lutte contre le tabagisme à l’occasion du mois de ramadan.

Sur son site Internet, une rubrique entière est consacrée au jeûne et aux précautions à prendre, particulièrement lorsqu’on est une personne à risque (femme enceinte, diabétique, etc.).

Abstinence de l’aube au coucher du soleil

Comme chacun le sait, pendant le mois de ramadan, les musulmans jeûnent de l’aube au coucher du soleil. Ils s’abstiennent de manger, de boire, d’avoir des relations sexuelles, méditent, prient, se consacrent plus que le reste de l’année à l’étude des sciences islamiques et multiplient les œuvres de charité.

Et certains fument, bien que fumer, comme se droguer ou boire de l’alcool, soit interdit en islam.

Contre le tabagisme, la sunna

A Manchester, c’est à ces derniers que le NHS a décidé de s’adresser à travers une campagne de sensibilisation surprenante. La mise en garde est sans détours, le message est clair : fumer, chiquer ou faire usage de la chicha nuit à la santé.

NHS ramadan Sunnah smoking [2]

“Enjoy the Sunnah”. L’invitation est sans ambiguïté. Le NHS propose aux fumeurs de troquer leurs cigarettes, leur tabac à chiquer ou leur néfaste chicha contre un miswak. Ceux qui s’engageront à cesser définitivement de fumer à l’occasion du mois de ramadan se verront remettre gratuitement des siwaks.

Des vertus du siwak

Un miswak (ou siwak [3]) est un bout de bois, une branche issue d’un arbuste, l’araq, que le Prophète (paix et bénédiction sur lui) utilisait régulièrement si bien qu’il est depuis méritoire d’en faire usage. Utiliser un siwak pour se nettoyer les dents fait en effet partie des actes méritoires liés à la sunna (tradition prophétique).

En 2012, un organisme de santé occidentale reprend à son compte une pratique traditionnelle, vieille de 1 400 ans, en vante les vertus, tout cela pour lutter contre l’un des fléaux des temps modernes. Quand on vous dit que l’islam est en avance sur son temps… ;)