- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Ramadan chez Leclerc : Fleury Michon, le roi du cochon, en guest star

Ramadan 2012 [1] – 1433. Fleury Michon, le roi du cochon, est en guest star chez Leclerc. Rappelons que les produits Fleury Michon, tout comme les produits Reghalal, sont fabriqués et estampillés halal dans la plus grande opacité.

Fleury Michon halal Leclerc [2]

Les produits Fleury Michon comme les produits Reghalal ne sont pas contrôlés par des contrôleurs indépendants et payés par l’organisme de certification, contrôleurs qui veilleraient systématiquement et de façon permanente, depuis l’abattage jusqu’à l’emballage, au strict respect des principes qui régissent le halal. La raison est simple : les partenaires certificateurs, ACMIF-mosquée d’Evry et SFCVH-mosquée de Paris n’emploient pas de contrôleurs qui pourraient assumer cette tâche.

Contre l’estampille halal qu’ils envoient par mail au partenaire qui en disposera alors librement, ces deux organismes de certification perçoivent quelques centimes au kilo lorsque la production est importante ou un forfait quand la production est jugée insuffisante.

Du “halal” à la poubelle [3]

En août 2011, suite au reportage explosif sur le halalgate, réalisé par Feurat Alani, un consommateur musulman décida de jeter à la poubelle des produits Fleury Michon. Très en colère, après avoir découvert qu’une estampille sur un produit n’est absolument pas suffisante, il décida de joindre la parole à l’acte.

Du

Les partenaires industriels peuvent ainsi faire du halal comme bon leur semble, souvent par-dessus la jambe, sans qu’ils n’aient, jugent-ils, strictement aucun compte à rendre aux consommateurs musulmans. La seule véritable précaution à prendre est d’éviter que de la viande de porc ne se mélange aux produits prétendument halal. Dans le cas contraire, des analyses pourraient confondre les contrevenants et nuire singulièrement à la marque, à l’instar de feu Herta halal, qui a disparu le 1er février 2011, suite à la découverte d’ADN de porc dans des knackis.

Le mois de ramadan est un mois de prière, de jeûne, mais aussi de purification tant de l’âme que du corps. Nous vous conseillons vraiment et très fraternellement de ne pas consommer les produits qui ne sont pas contrôlés par des contrôleurs indépendants et présents de façon systématique et permanente sur site lors des productions.

(merci Myriam)