- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Ramadan : le FBI porte plainte contre la mairie communiste de Gennevilliers

Ramadan : le FBI porte plainte contre la mairie communiste de Gennevilliers

Emboîtant le pas au gouvernement chinois qui, dans la pure tradition communiste, interdit aux musulmans ouïghours de jeûner pendant le mois de ramadan [1], la mairie, tout aussi communiste, de Gennevilliers décidait en juillet de suspendre quatre animateurs musulmans [2] qui avaient naïvement décidé de jeûner.

Les malheureux ne se doutaient certainement pas que cet acte de foi pouvait, en France, leur valoir un tel traitement. Révélée par le Bondy Blog, l’affaire a, cette semaine, défrayé la chronique ; si bien que, dans l’œil du cyclone, la mairie de Gennevilliers a décidé de faire, provisoirement, machine arrière.

Mais le mal est fait, selon le FBI (Front des banlieues indépendant), qui a décidé de porter plainte. Dans un communiqué de presse publié samedi 4 août sur son site [3], l’association considère que “même si la ville de Gennevilliers est revenue en partie sur sa sanction, le mal est fait.” Le FBI craint en effet que “dans les prochains mois des responsables politiques de collectivités locales, des chefs d’entreprises” ravivent “la polémique”.

S’agissant de Pékin, aucune information n’a filtré du Politburo, qui pourrait voir d’un mauvais œil que leurs camarades français ne tiennent pas bon.