- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Halal en Malaisie : un certificat non conforme peut mener en prison

L’annonce a été faite en mars dernier. Depuis le premier juillet, en Malaisie, toute entreprise qui commercialise des produits halal est dans l’obligation d’apposer très clairement l’estampille Jakim [1] ou celle délivrée par le Federal Territory Islamic Religious Department (Jawi). Les contrevenants sont passibles d’une amende et peuvent encourir jusqu’à trois ans de prisons.

La Malaisie entend mettre un terme à la fraude au halal qui touche aussi ce pays pourtant à la pointe en matière de législation sur le halal.

Quelques semaines avant le mois de ramadan [2], les autorités du pays ont en outre interdit tout symbole ou expression pouvant porter à confusion, comme « ramadan buffet » ou encore « certifié halal ».

En France, n’importe quelle société se permet de marquer halal sur ses produits. C’est ainsi que le mois prochain, à l’occasion de l’aïd al-adha, la fameuse « fête du mouton », des milliers de familles musulmans vont se faire arnaquer en achetant des moutons non halal et/ou abattus avant la prière du aïd [3]. Comme chaque année.