- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Charlie Hebdo : des caricatures pour sauver l’entreprise

L’hebdomadaire Charlie Hebdo n’intéresse pas grand-monde. « D’habitude, ça ne se vend pas et les exemplaires restent là toute la semaine », précisait un marchand de journaux à l’AFP [1].

L’obscurantisme beauf [2], comme l’écrivait déjà en 2006 Mona Chollet, n’intéresse guère les Français. « De plus en plus hautain, méprisant, voire haineux à l’égard des classes populaires, des Arabes et des musulmans », Charlie Hebdo se porte mal depuis des années. Faute de plaire, on prend en otage la liberté d’expression et l’on produit ce que le journal a produit, avec l’idée que la sauce prenne comme l’an dernier.

Sans charisme ni talent, ces sinistres beaufs n’ont ni cherché à protéger la liberté d’expression ni à rappeler que « la France est un pays de libertés », que le droit à insulter les musulmans « la caricature est un droit inaliénable » et toussa. Non. Ces dessins ne sont qu’une nouvelle tentative de renflouer les caisses qui se remplissent mal. Comme on peut le voir sur le tableau suivant, tiré du site Societe.com, la santé financière de Charlie Hebdo (les éditions Rotative) est inquiétante.

[3]
Capture d’écran du site Societe.com [4]
Via @Abdelkarim [5]

La ficelle est énorme, mais ça fonctionne en France, où l’islamophobie va bon train. Cela dit, Charlie Hebdo et la meute qui s’est formée autour rendent service aux musulmans français, qui une fois encore accusés de tous les maux voient leur conscience collective aiguisée.

La beauferie crasse de Charlie Hebdo a ainsi quelques vertus. De nombreux musulmans, comme après la campagne outrancière de l’UMP pendant la présidentielle, ont pris conscience de la nécessité d’œuvrer pour se faire respecter. Ils sont aujourd’hui plus nombreux dans les associations, sur Internet, etc. à vouloir faire entendre leurs voix et à ne plus se laisser marcher sur les pieds.

Bon an mal an, la communauté musulmane gagne ainsi en maturité. Continuez les gars, vous êtes les idiots utiles qui permettront aux musulmans de s’organiser et de demain peser pour que les outrances visant à renflouer vos caisses ne soient plus possibles. Demain nous appartient.