- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Mouton de l’aïd : Carrefour courtise les mosquées

Chaque année, des dizaines de milliers d’agneaux et de bovins (200 000 ovins et 4 000 bovins, selon les estimations annuelles de l’OABA) sont abattus à l’occasion de l’aïd al-adha, appelée aussi “aïd el-kebir”. Un agneau coûte entre 150 et 300 euros. C’est donc entre 30 et 60 millions d’euros qui sont injectés en seulement trois jours par les musulmans dans l’économie française et plus particulièrement dans l’agriculture française.

Haro sur l’aïd

La grande distribution ne pouvait passer à côté d’une telle manne. Tout comme elles ont investi massivement le marché du halal en l’inondant de produits faussement halal, les enseignes de la GMS (grande et moyenne surface) proposent depuis quelques années des agneaux à leur clientèle musulmane.

Problème : le rite est rarement respecté. Le plus souvent, les agneaux vendus ne sont pas abattus après la prière de l’aïd comme le veut la règle. Pire, il s’agit régulièrement de carcasses non halal maquillées en halal. Double mensonge donc : 1) le mouton n’est pas un mouton de l’aïd, 2) le mouton n’est pas halal.

Des fraudes systématiques

En 2010, nous publiions des photos prises à Rungis par un professionnel musulman qui voulait dénoncer la fraude. Plusieurs carcasses de moutons étaient stockées dans des chambres froides plusieurs jours avant le jour de l’aïd. Abattus à l’étranger, ils avaient été importés pour être chargés avant la prière du aïd par des bouchers musulmans peu scrupuleux qui les ont ensuite vendus comme des moutons de l’aïd à leur clientèle. Voici quelques photos de ces faux moutons de l’aïd [1].

Faux moutons de l'Aïd à RungisFaux moutons de l'Aïd à Rungis

Un mouton vraiment halal ? vraiment de l’aïd ?

Cette année, comme les années précédentes, Carrefour a décidé de vendre des agneaux à ses clients musulmans. A Évry, le vieux panneau d’affichage préparé à cet effet a été sorti dès juillet, à l’occasion de l’opération “ramadan” (voir Aïd el-Kebir : Carrefour a de l’avance… beaucoup d’avance [2]).

Toujours à Evry, le directeur du magasin Carrefour a décidé d’écrire directement aux mosquées pour leur proposer des prétendus moutons de l’aïd. Son argument massue : le sacrificateur est garantie par la mosquée d’Evry ; cette mosquée qui, comme la mosquée de Paris, octroie des estampilles “halal” à des partenaires industriels sans accompagner ce sésame d’un contrôle sur site, permanent, indépendant et systématique. Et pour cause : comme la mosquée de Paris, la mosquée d’Evry n’emploie aucun contrôleur, comme dut le concéder son recteur au micro du journaliste de France 24, Adel Gastel.

Dans ce reportage, M. Merroun indiquait qu’il choisit (sic) les prétendus contrôleurs, qui ne sont pas ses propres employés, mais ceux de son partenaire industriel. En réalité, ce ne sont jamais des contrôleurs à proprement parler, mais des employés lambda qui portent un nom musulman et qui sont officiellement contrôleurs.

Si Carrefour, mais encore Fleury Michon, KFC, Medina halal, Reghalal, Shems, etc. ont choisi la mosquée d’Evry ou la mosquée de Paris, c’est précisément grâce à cette grande liberté. L’absence de contrôle permanent, systématique et indépendant leur permet de faire du halal comme bon leur semble. Les consommateurs musulmans n’y voient que du feu et eux peuvent écouler toutes les viandes qu’ils veulent, hormis le porc, aisément détectable par analyses.

Carrefour Evry s’est donc fendu d’une lettre pour attirer le pigeon chaland musulman. Une fois encore, le numéro 2 mondial de la grande distribution se moque des musulmans en avançant la certification de la mosquée d’Evry, qui n’engage que ceux qui y croient. En voici la teneur.

Messieurs
Comme chaque année nous avons le plaisir de préparer avec l’autorisation de la mosquée D’Evry-Courcouronnes et Monsieur le Recteur de la Mosquée, Mr Merroun Khalil, la fête de l’aïd ELl Kébir.

Nous mettons en vente dans notre magasin des agneaux, nés en France, élevés en France et Abattus en France.

La mosquée d’Evry met à notre disposition un certificateur qui assure le bon déroulement du rite religieux de l’abattage des agneaux.

Nous vous proposons donc des agneaux de 18 à 25 kh entre 200 et 250 euros selon le cour de l’agneaux.

Vous pouvez passer la commande auprès de Mr Delaroche chef boucher, jusqu’au lundi 22 octobre, pour laquelle un acompte de 50 euros vous sera demandé.

Vos interlocuteurs en magasin sont Mr Delaroche Ludovic : n° de tel : 01 69 11 78 24 ou l’accueil du magasin au : 01 60 87 96 91.

Nous vous remercions d’ores et déjà de votre confiance et vous souhaitons une bonne fête de l’aïd El Kébir.

Aïd el-Kebir Carrefour

Fuyons la grande distribution

Carrefour Evry n’est pas le seul magasin qui proposera cette année l’agneau de l’aïd. D’autres enseignes et d’autres hypermarchés feront de même. Nous vous déconseillons vivement de le commander auprès de la grande distribution, car nous n’avons pas toutes les garanties qu’il s’agira 1) d’un mouton halal, 2) d’un mouton de l’aïd, pour n’évoquer que ces deux points.

Il serait par ailleurs bien malheureux d’engraisser Carrefour qui toute l’année commercialise les produits de sa gamme Carrefour haram halal dans le plus grand mépris des principes élémentaires qui régissent le halal. Plus que jamais, c’est en agissant de concert que nous, consommateurs musulmans, réussirons à nous faire respecter par ces enseignes qui depuis trop d’années ont trouvé un relais de croissance dans notre mode de consommation sans pour autant nous témoigner un respect dû à tout consommateur (un simple respect, pas des privilèges). Faut-il encore que nous agissions un tant soit peu.