- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Islamophobie : des commerces pris pour cible à Châlon-sur-Saône

Islamophobie : des commerces pris pour cible à Châlon-sur-Saône

Après la profanation de la mosquée de Vandoeuvre [1], près de Nancy, c’est à Châlon-sur-Saône que de nouvelles dégradations islamophobes se sont produites. Dans la nuit de jeudi à vendredi 28 septembre, plusieurs commerces appartenant à des musulmans ont été recouverts d’inscriptions xénophobes.

Cette fois, c’est notamment une boucherie qui a été la cible de ces agissements islamophobes. Plusieurs mois après la campagne de désinformation autour de l’abattage rituel, orchestrée par le Front national et récupérée, en vain, par l’UMP, les musulmans continuent de payer les pots cassés.

Islamophobie : des commerces pris pour cible à Châlon-sur-Saône

Islamophobie : des commerces pris pour cible à Châlon-sur-Saône

Islamophobie : des commerces pris pour cible à Châlon-sur-Saône

L’habitant de Châlon-sur-Saône qui nous envoie ces photos nous précise que, lorsque le propriétaire de la boucherie a déposé plainte au commissariat, “d’autres personnes étaient présentes pour porter plainte pour des tags du même genre dans la ville.”

En travestissant la réalité de l’abattage rituel à des fins bassement électoralistes, la droite et l’extrême droite ont jeté en pâture l’ensemble des musulmans de France, alors même que l’abattage non rituel n’est absolument pas moins douloureux que l’abattage rituel. Il suffit de se rendre dans un abattoir et d’assister à un abattage avec assommage préalable de la bête [2] pour se rendre compte que le halal et le casher ne sont en rien “plus cruels” ou pires que le non-halal et le non-casher.

Mais la réalité ne fait pas les affaires des pyromanes en tout genre. Rappelez-vous, en avril dernier, Marine Le Pen est allée jusqu’à affirmer que « l’abattage rituel provoque des dizaines de morts d’enfants [3] ». Des propos d’une stupidité sans nom, qui néanmoins s’inscrivent dans la longue tradition xénophobe : au Moyen Âge, n’accusait-on pas les juifs d’empoisonner les puits [4] ?

Samedi dernier, les gendarmes, sous les ordres du pouvoir socialiste, contrôlèrent, arrêtèrent et embarquèrent plusieurs touristes musulmans pour la seule et unique raison qu’ils sont musulmans. Voir : Arrestations du Trocadéro : « aucune personne arrêtée n’avait la peau blanche » [5]. Hormis le Parisien et le site en ligne Bakchich [6], aucun média n’a considéré qu’il y avait là une dérive particulièrement grave. On peut donc en France, en 2012, cibler, puis embarquer des touristes noirs et arabes, parce qu’ils sont musulmans, sans que cela ne fasse la moindre vague. Le parti socialiste s’inscrit là dans ce qu’il y a de pire dans l’histoire récente.