- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Droit de réponse de l’ARGML-mosquée de Lyon

Suite à l’article consacré à un produit Wassila, en l’occurrence Salmonella : Casino rappelle un produit Wassila [1], après une première au point du groupe Quick que nous avons ajouté dans ledit article, l’organisme de certification et de contrôle ARGML-mosquée de Lyon nous envoie ce droit de réponse que nous publions ci-après.

Mise au point de l’ARGML

Nous faisons suite à l’article publié sur votre site internet www.al-kanz.org intitulé « Salmonella : Casino rappelle un produit Wassila » daté du mardi 2 octobre 2012. Pour lever toute ambiguïté sur les propos contenus dans votre article et qui traitent de l’ARGML, nous tenons à apporter les précisions suivantes sur notre partenariat avec les restaurants QUICK. Celui-ci comprend :

Un contrôle rituel ARGML permanent des productions de viandes et produits carnés destinés aux restaurants QUICK servant de la viande halal. L’intégralité des étapes d’élaboration des produits est contrôlée, depuis l’abattage rituel jusqu’au conditionnement final des produits.

Une exclusivité d’approvisionnement en viandes et produits carnés auprès des fournisseurs agréés par l’ARGML, en produits certifiés halal par l’ARGML. Il est impossible de commander d’autres produits grâce au système de commande exclusif développé par Quick (verrouillage informatique du fichier fournisseurs).

Une identification de chaque carton de viandes et produits carnés livré en restaurant par une étiquette spécifique reprenant l’ensemble des éléments de la traçabilité ARGML : logo, numéro de lot et date de production, numérotation incrémentée unique ARGML.

La tenue d’un registre de traçabilité ARGML disponible dans chacun des 22 restaurants QUICK qui servent de la viande halal. Ce registre est complété par chaque restaurant, et vérifié périodiquement par les contrôleurs rituels ARGML lors de leur passage pour contrôle inopiné du restaurant. Les étiquettes des cartons de viandes et produits carnés sont reportées sur le registre de traçabilité ARGML, permettant ainsi de vérifier l’exactitude des quantités de viandes utilisées.

Une fréquence de contrôle des restaurants QUICK portée à 2 contrôles inopinés par mois. Durant les 6 premiers mois de notre partenariat, la mise en place de ce système a été globalement performante. Nous avons dû effectuer un certain nombre de réglage afin de sécuriser l’ensemble du processus et de palier les quelques soucis d’affectation de personnel qui ont pu être relevés. Loin de remettre en cause l’ensemble de notre procédure de contrôle, ces quelques ajustements sont, vous le conviendrez, inévitables à tout démarrage. Ils nous ont permis de progressivement consolider la logistique et les ressources humaines affectées aux différentes missions. Les quelques faits isolés qui peuvent être relevés n’entament en rien la qualité du système de garantie halal prévu par notre partenariat avec QUICK, dans la mesure où la traçabilité halal est verrouillée en amont, le contrôle en restaurant vient simplement conforter notre souci d’apporter au consommateur la rigueur nécessaire à la licéité des produits qu’il consomme. A ce jour, nous n’avons relevé aucun dysfonctionnement lors de nos différents contrôles.

Enfin, nous tenons à rappeler que l’ARGML a inscrit son action dans une logique de constante amélioration de ses procédures. Elle a toujours veillé à maintenir la rigueur nécessaire avec ses partenaires, tel que l’exige notre engagement moral vis-à-vis du consommateur musulman.
L’ARGML

Si après des mois de dénégations entre 2009 et début 2012, le groupe Quick a fait de nets progrès [2], que nul ne contestera, nous continuons à penser que compte tenu de l’état actuel du marché certains choix de l’ARGML-mosquée de Lyon, qui s’apparentent à des non-choix ne peuvent satisfaire à une confiance pleine et entière.

Ajoutons que courant juin, à l’invitation de Quick et de l’ARGML-mosquée de Lyon, nous avons pu visiter un restaurant de la chaîne situé en région parisienne. Ce fut l’occasion de nous entretenir pendant plusieurs heures avec un haut responsable du groupe Quick et avec l’un des principaux responsables de l’ARGML-mosquée de Lyon. Quick a clairement fait montre de sa volonté de proposer une offre cohérente. Pour autant, le halal ne souffre aucune demi-mesure. Malheureusement, nous continuons de penser que la confiance n’est pas totalement acquise.

Répétons-le : l’ARGML-mosquée de Lyon a les atouts pour figurer parmi les meilleurs organismes de certification de France. Mais tant que les dysfonctionnements au niveau du contrôle demeureront, c’est l’ensemble du contrôle réalisé par cet organisme qui est remis en cause. Aux consommateurs et aux partenaires industriels sérieux de le rappeler. Tout le monde y gagnera.