- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Grande-Bretagne : des traces de porc dans des desserts halal

Colère dans les prisons britanniques, en Angleterre et au Pays de Galles, après qu’on a découvert que des tartes et de la pâtisserie servies à des prisonniers musulmans contenaient des traces de porc.

Confirmée par la Food Standards Agency [1], la présence de porc dans des produits qui ne devaient pas en contenir a été fermement condamnée par le ministre de la Justice en personne. Jeremy Wright a en effet affirmé que cette contamination est « absolument inacceptable ».

Le fournisseur a été suspendu, une enquête diligentée.

La réaction du ministre de la Justice tranche avec l’indifférence marquée des autorités françaises face au halalgate, alors même qu’elles n’ignorent rien de ce qui se passe. Rappelons ce qu’affirma Bernard Godard, ancien RG et monsieur islam, en 2010 dans une interview accordée à la journaliste Warda Mohamed : « Les certifications de la mosquée de Paris et d’Evry ne sont pas sérieuses [2]. »

Faire appliquer les lois relatives au droit de la consommation mènerait à l’implosion du CFCM [3]. D’où le silence entendu de l’État. En attendant, à l’international, la France voit son image ternie, alors même qu’elle dispose de tous les atouts lui permettant de devenir incontournable sur le marché du halal.