- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

La moitié des rumeurs sur Internet sont islamophobes

Hoax : mosquée tour Eiffel [1]
Capture d’écran du site Hoaxbuster [1]

Islamophobie. Hoax, « mot anglais pour désigner un canular informatique », nous dit Wikipedia [2]. En France, le site – de référence – Hoaxbuster.fr porte bien son nom, puisqu’un hoaxbuster est précisément un site qui démonte ces canulars.

50 % des hoax sont de nature islamophobe

Interrogé par la Nouvelle République [3], Guillaume Brossard, l’un des fondateurs de Hoaxbuster, révèle que la moitié des demandes de vérification de ces canulars sont de nature islamophobe.

« Ce qui m’inquiète, c’est l’usage d’Internet pour diffuser des idéologies et notamment rependre l’islamophobie. Cela fait deux ou trois ans que nous le disons. Les messages qui mettent en cause l’islam ou les musulmans sont en augmentation très importante. Et ce n’est pas seulement un ressenti, c’est factuel.
« Aujourd’hui, 50 % des demandes de vérification de hoax qui nous sont envoyées concernent des faits islamophobes ou anti-musulmans. Ça en est même pénible pour nous car nous ne pouvons pas faire que ça. Nous sommes une ressource de bénévoles et on ne peut traiter que les plus grosses rumeurs. On est aujourd’hui malheureusement submergés par ces rumeurs. »

Rien de très étonnant. La fachosphère, qu’elle soit française ou étrangère – et là nous pensons évidemment à l’islamopathie profonde de l’Américaine Pamela Geller — est non seulement friande, mais aussi productrice de ces rumeurs dont elle inonde les sites d’information généraliste espérant imprégner la société française par un effet de loupe.

Au-delà du Web

Pour autant, l’un des hoax islamophobes qui a particulièrement réussi n’est autre que l’intox propagée en février 2012 par le magazine « Envoyé spécial » à propos de la viande halal, qui serait dangereuse pour l’homme. Plusieurs mois avant la diffusion de ce reportage, l’une des journalistes qui en est à l’origine nous contacta pour aborder la question. Nous lui avions alors immédiatement indiqué qu’il s’agissait là d’un hoax propagé par les sites islamophobes. Qu’à cela ne tienne ! La journaliste cherchait bien plus à valider sa trouvaille qu’à la confronter à la réalité. On connaît la suite : Marine Le Pen et l’UMP sautèrent sur l’occasion pour en faire un thème de campagne. La présidente du Front national alla jusqu’à consacrer sa vidéo de campagne à cette viande prétendument empoisonnée.

Marine Le Pen : « L’abattage rituel provoque des dizaines de morts d’enfants » [4]

Pourtant, comme le rappela en 2012 au site Oumma.com [5] Fethallah Otmani, porte-parole de l’organisme de certification et de contrôle halal, AVS : « le risque sanitaire pouvant être provoqué par le reflux gastrique, dans le cas de l’abattage rituel, est minime et extrêmement rare. De plus, il existe des solutions de prévention qui permettent de quasiment annihiler ce risque. Même dans les cas isolés où cela se produirait, il suffit de parer la viande, c’est-à-dire couper les morceaux supérieurs du cou pour régler le problème. Il est par contre étonnant qu’à aucun moment n’aient été évoqués les risques de contamination microbienne, pouvant être très dangereux lors de l’assommage par pistolet à tige perforante. En effet, dans ce cas, les microbes présents dans le cerveau peuvent se déverser dans le sang de l’animal, provoquant une contamination beaucoup plus grave, d’autant qu’en pratique, tous les animaux qui seront assommés par la suite risquent d’être contaminés, selon le rapport de la FAO. »

« S’il y a autant de jeunes filles voilées en France, c’est parce qu’elles sont rémunérées 300 euros par mois pour le porter » Radio Courtoisie

Qu’importe si cette rumeur est fausse. Elle profite aux idées d’extrême droite et nuit aux musulmans. Elle est donc bonne. Autre source intarissable de hoax islamophobes : la station de radio d’extrême droite Radio Courtoisie, qui, entre fantasmes de vieillards réacs et névrosés islamophobes, excelle dans ces vérités que l’on nous cache à propos des musulmans. L’une des plus croustillantes qu’il nous a été donné d’entendre en direct est cette affirmation d’un invité de la station qui affirma le plus sérieusement du monde que s’il y avait autant de jeunes filles voilées en France, c’est parce qu’elles étaient rémunérées 300 euros par mois pour le porter. On ne rit pas. Le vieil homme était très sérieux.