- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

36 minutes en immersion dans la Syrie martyrisée

syria-bombardementInconsolable, il pleure la mort des siens

Le document qui suit a été filmé dans la campagne syrienne. Olly Lambert, reporter habitué des zones de guerre, a rapporté des images brutes. Et brutales. Caméra au poing, il a assisté le 28 octobre 2012 à plusieurs bombardements de l’aviation syrienne.

Nous ne sommes ni à Alep, ni à Damas ni même à Homs. Nous sommes à Al-Bara, un village au sud d’Alep où se sont réfugiés des familles qui ont fui les villes espérant ainsi se mettre à l’abri. Olly Lambert interviewe un résistant au régime du dictateur Al-Assad quand à 300 mètres un avion largue une bombe. Le film raconte la suite.

Disclaimer sur Youtube

[Warning: Graphic violence] On Oct. 28, 2012, while FRONTLINE’s Olly Lambert was filming an interview with a Syrian rebel leader in the village of al-Bara, a regime airstrike hit barely 300 meters from where he was standing. He kept the cameras rolling, spending the next hour documenting the strike’s impact. This film, narrated by Lambert, is a rare, immersive portrait of the immediate aftermath of Syrian government air strikes on civilian populations.

Que celles et ceux qui nient la réalité quotidienne des civils syriens, celles et ceux qui, toute honte bue, lavent les assassins de Bachar, accusant évidemment une manipulation “américano-sioniste”, que tous ces complotistes regardent les images de ce film. Qu’ils tentent de mesurer les cris de l’enfant qui pleure la mort de ses grands-parents, le déchirement de ces mères, de ces grands-mères, de ces tantes, de ces sœurs complètement démunies, qui n’ont plus que leurs larmes, leurs larmes et leur foi. Leurs larmes, leur foi et Dieu en Qui elles remettent leur propre sort et celui du tyran. Que les complotistes regardent et se taisent. A jamais.

Si cela ne suffit, Omar, 13 ans, orphelin. Victime de la barbarie. Omar dans un corps mort, tué par des armes chimiques. Tué mais vivant. Le journaliste Frédéric Helbert le raconte. Ca fait mal.

syrie-enfant [1]

Pour lire l’article, cliquez sur le lien suivant : Syrie. Cet enfant est-il victime d’armes chimiques ? [2]

Prions pour Omar et la Syrie martyrisée. Même si les Syriens ne sont pas palestiniens [3].

Crédit photo une : Frédéric Helbert [4]