- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Birmanie : une vidéo publiée par la BBC prouve la complicité de la police

Meiktila

Fin mars, des extrémistes bouddhistes, encouragés par des moines, ont attaqué des quartiers musulmans dans la ville birmane de Meiktila [1]. Plus 800 bâtiments, principalement des maisons, ont été totalement détruits, des mosquées ravagées par des incendies volontaires et 43 personnes tuées de sang-froid.

Soupçonnées, sinon d’encourager, à tout le moins de laisser faire les émeutiers bouddhistes, les autorités birmanes ont jusque-là nié couvrir les exactions commises contre les musulmans du pays.

Une police, aux ordres, complice des tueries

Pourtant, une vidéo accablante que la BBC publie sur son site Internet ruine la position officielle du gouvernement birman. Alors que moines et civils bouddhistes mettent le feu aux maisons, détruisent un magasin appartenant à un musulman et agressent dans une violence inouïe les musulmans qu’ils croisent, plusieurs officiers de police observent, impassibles, l’attaque collective.

Dans l’une des séquences de la vidéo, un homme gît à même le sol. Il est en feu [2]. Non loin, les policiers ne bougent pas. Une voix, dans la foule, demande alors qu’on apporte de l’eau pour éteindre les flammes. Une autre voix rétorque : “Pas d’eau pour lui, laisse-le mourir.”

Dans une autre séquence suivante, en ligne depuis plusieurs semaines sur Youtube, un jeune homme tente de fuir ses assaillants. Il est poursuivi par plusieurs hommes qui le rattrapent et le battent très violemment. Un moine bouddhiste s’acharne sur lui. C’est alors que l’un des poursuivants lui porte un féroce coup d’épée. Le jeune homme est présumé mort.

Malgré les crimes contre l’humanité, l’Europe va lever les sanctions

Après avoir recueilli plus d’une centaine de témoignages, la très respectée organisation non gouvernementale Human Rights Watch [3] a donné l’alerte. La complicité du gouvernement birman tant dans l’épuration ethnique qui frappe la communauté musulmane du pays que dans ce que l’ONG n’hésite pas à qualifier de “crimes contre l’humanité” contre la minorité rohingya, n’est plus à démontrer.

Malgré tout, l’Union européenne s’apprête à lever cette semaine, probablement dès aujourd’hui, toutes les sanctions jusque-là en vigueur contre la Birmanie, excepté l’embargo sur les armes. Selon un document qu’a pu consulter l’agence Reuters, cette décision absolument scandaleuse vise à « le remarquable processus de réformes » en cours en Birmanie.

Fin mars, la fédération internationales des ligues des droits de l’homme (FIDH), le Secours catholique France, CCFD-Terre Solidaire, Altsean-Burma et Info Birmanie, ont écrit une lettre commune à Laurent Fabius [4], ministre français des Affaires étrangères.

Rappelant le rôle actif des autorités birmanes qui ont encouragé les violences dans la région de l’Arakan “à travers des communiqués incendiaires contre les Rohingya”, ces ONG demandent à que le France s’oppose à cette levée des sanctions et maintienne la pression contre la Birmanie.

De la Syrie à la Birmanie en passant par l’Afghanistan et l’Iraq, le sang musulman ne vaut rien.

HRW : “Il faut mettre fin au ‘nettoyage ethnique’ dont sont victimes les musulmans rohingyas”

Human Rights Watch publie ce lundi un rapport dans lequel l’ONG affirme très clairement que “les autorités birmanes et des membres de groupes arakanais ont commis des crimes contre l’humanité dans le cadre d’une campagne de nettoyage ethnique à l’encontre des musulmans rohingyas dans l’État d’Arakan depuis juin 2012 ».

Cliquez sur l’image suivante pour télécharger le rapport de 153 pages, en anglais (pdf).

Tout ce que vous pouvez faire, c'est prier': Crimes contre l'humanité et nettoyage ethnique visant les musulmans rohingyas dans l'État birman d'Arakan [5]

Pour lire l’article qui accompagne la publication du rapport sur le site de Human Rights Watch, cliquez sur le lien suivant : Birmanie : Il faut mettre fin au « nettoyage ethnique » dont sont victimes les musulmans rohingyas [6]