- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Syrie : La France condamne le massacre de civils dimanche 21 avril

Le communiqué, qui tient en quelques lignes, vient d’être publié sur le site Internet du ministère des Affaires étrangères.

Après le massacre d’une sauvagerie extraordinaire de 450 civils dans la banlieue de Damas, capitale de la Syrie, la France “condamne avec la plus grand fermeté” le régime du tyran Bachar al-Assad, que Nicolas Sarkozy avait tenté de réhabiliter sur la scène international en l’invitant en 2008, ainsi que le dictateur déchu Hosni Mubarak, au défilé militaire du 14 juillet.

Syrie – Massacres à Jdeidet al-Fadl (23 avril 2013)

La France condamne avec la plus grande fermeté le massacre de civils qui s’est produit dans le quartier de Jdeidet al-Fadl, en périphérie de Damas.
Cet acte odieux montre une fois de plus la sauvagerie du régime de Bachar al-Assad, qui n’hésite pas à massacrer des civils pour se maintenir au pouvoir.
Il importe que ces crimes ne restent pas impunis et que leurs auteurs en rendent compte devant la justice pénale internationale.
Les exactions contre les populations civiles sont intolérables et doivent cesser.

source : www.diplomatie.gouv.fr [1]

Hommes, femmes et même enfants, certains découpés au sens premier du terme en morceau au couteau, d’autres brûlés, des femmes violées, 450 morts et une couverture médiatique ridicule, que d’aucuns justifient par un souci de prudence.

Lundi, aux alentours d’une heure du matin, @SyriaCampaigns invitaient les internautes sur Twitter a multiplié les messages en mentionnant le massacre afin d’amener les médias à en parler. Il fallait ajouter le mot-dièse (hashtag en anglais) #MentionThe450, littéralement “mentionner les 450”, sous-entendu “civils tués”.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant #MentionThe450 : 450 civils massacrés près de Damas [4]