- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Halalgate : regardez le reportage de Feurat Alani qui confirme la tromperie massive

Scandale du faux halal : voici le reportage diffusé sur D8
Doux trompe sciemment les musulmans, jusqu’à La Mecque.

Halalgate. Mercredi soir, la chaîne D8, rachetée récemment par Canal+, rediffusé le reportage explosif sur le scandale du faux halal réalisé par Feurat Alani [1]. Dans ce documentaire, qui a révulsé de très nombreux musulmans, mais n’a toujours pas amené le CFCM à sortir de son silence insupportable, les téléspectateurs ont pu découvrir :

– l’escroquerie des poulets Doux estampillés halal, mais qui ne le sont pas
– l’arnaque massive qui a eu lieu depuis des années au marché international de Rungis, plaque tournante du faux halal, au vu et au su de tous.
– la présence de gélatine de porc dans des bonbons de la marque Fini
– la présence de porc dans des produits de la marque Kenza halal
– la drôle de réponse d’un responsable de la mosquée de Paris voulant faire croire que les 150 imams dépêchés dans toute la France par l’Algérie sont aussi des contrôleurs au service de la SFCVH-mosquée de Paris. Ce qui est évidemment un mensonge, lequel mensonge à particulièrement déplu à Alger, puisqu’il impliquait directement les autorités algériennes.

Comme lors des précédentes diffusions, vous avez été nombreux à nous contacter pour nous demander notamment une liste de produits halal. Nous l’avons écrit de nombreuses fois : nous nous refusons à fournir une liste de marques parce que cela ne résoudrait rien et cela conforterait les musulmans de France dans cette léthargie qui profite aux fraudeurs. Nous vous invitons à lire l’article suivant :

Une liste de produits ou de marque halal ? [2]
Halalgate : comment amener votre hypermarché à supprimer le faux halal [3]
Ce que vous pouvez faire pour le halal [4]
Halal selon la mosquée de Paris : l’incroyable aveu de Dalil Boubakeur [5]

Ce que chacun doit comprendre, c’est que les consommateurs sont les patrons des commerçants, selon le mot juste de Jean-Pierre Coffe : une société vend ce que le consommateur lui dit, par son acte d’achat ou son refus d’acheter ses produits, de produire et de vendre. Tant que 1) nous continuerons à acheter du faux halal, 2) nous n’affirmerons pas très explicitement notre refus de ce faux halal, les fraudeurs ne cesseront pas de nous flouer. Les margoulins du faux halal ne sont forts et ne s’enrichissent que parce que nous, chacun d’entre nous, se tait ou les laisse faire.

Demandons des comptes au CFCM

Le silence du CFCM face à ce gigantesque scandale du faux halal, pourtant aujourd’hui sur le place publique, est absolument intolérable. Cet organisme qui prétend représenter les musulmans est par son refus de dénoncer clairement les fraudes un complice objectif des margoulins. Ce n’est plus tolérable, ce n’est plus acceptable. Il est plus que temps que les consommateurs musulmans se fassent entendre. Le CFCM ne réagira pas, car il sert les intérêts de ses différentes composantes et non ceux des musulmans. Pour autant, il est capital de lui signifier que le halal à papa est fini, tout comme la gestion que certains ont décidé d’importer, cette hogra certes moins violente et moins expressive en France, mais qui n’a pas de place ici.

Voici les coordonnées qui figurent sur le site du CFCM : lecfcm.fr [6].
CFCM
270 rue Lecourbe – 75015 Paris
Tél: +33 (0)1 45 58 05 73
Fax: +33 (0)1 45 58 24 06
Email : [email protected]

N’hésitez pas à envoyer un fax, notamment si vous êtes chez Free via le service de fax gratuit.