- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Malcolm X : « L’islam tue le racisme »

Longtemps, Malcolm X a diffusé la pensée raciste de Nation of Islam, une secte mal nommée puisqu’elle n’a rien de l’islam et prône un racisme féroce contre les Blancs et la suprématie des Noirs.

Pourtant après avoir eu une « illumination spirituelle », comme il l’écrit vers la fin de sa vie, après son pèlerinage à La Mecque et sur les lieux saints de l’islam, celui qui devint alors al-Hajj Malik Shabazz se démarqua de toute forme de racisme.

De Malcolm X à l’apaisement

Il rejoignit la position claire de l’islam en la matière lorsqu’il se rendit compte que le racisme, abomination parmi les abominations, ne souffrait aucun prétexte, aucune excuse, aucune circonstance. Et pour cause : citons le verset 13 de la sourate 49, les Appartements.

« Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous vous avons répartis en peuples et en tribus pour que vous fassiez connaissance entre vous. En vérité, le plus méritant d’entre vous auprès de Dieu est le plus pieux d’entre vous. Dieu est Omniscient et bien Informé. »

En outre, le Prophète (paix et bénédiction sur lui) a dit, selon le sens d’un hadith : « Ô hommes ! Celui que vous adorez est un, et votre père est un. Pas de supériorité d’un Arabe sur un non-Arabe, ni d’un non-Arabe sur un Arabe, ni d’un Blanc sur un Noir, ni d’un Noir sur un Blanc. La seule supériorité qui compte [auprès de Dieu] est celle de la piété. Ai-je transmis le message ? » (rapporté par Ahmad, n° 22 978, authentifié par al-Arna’ût : bas de page sur Zâd al-ma’âd, 5/158 [1]).

On comprend dès lors que l’islam authentique que Malcolm X a découvert, l’islam selon la compréhension des pieux prédécesseurs, l’islam du Coran et de la Sunna, a été, sans mauvais jeu de mot, une révélation qui a bouleversé sa vie. L’homme blanc n’était alors plus un problème, il n’était plus l’ennemi. Al-Hajj Malik Shabazz n’en voulait plus aux Blancs. Il ne pouvait être raciste.

L’islam, solution au racisme

Dans la vidéo suivante, en anglais, on découvre ô combien l’islam a totalement bouleversé l’un des hommes qui marqué le XXe siècle. La vidéo est en anglais. Mais, nous avons pu trouver sur le site Islam Religion [2] les extraits tirés de son autobiographie cités dans ce document. Ces extraits sont en français et ajoutés après la vidéo.

« Jamais je n’ai connu d’hospitalité aussi sincère ni de fraternité aussi bouleversante que celles des hommes et des femmes de toutes races réunis sur cette vieille Terre Sainte, patrie d’Abraham, de Mohamed et des autres prophètes des Saintes Écritures. Durant toute la semaine qui vient de passer, j’ai été à la fois interdit et charmé par la bonté et la gentillesse déployées, autour de moi, par des personnes de toutes les couleurs. »

« Au cours de mes onze derniers jours, ici, dans le monde musulman, j’ai mangé dans le même plat, bu dans le même verre, dormi sur le même tapis et prié le même Dieu que mes frères musulmans aux yeux les plus bleus, aux cheveux les plus blonds et à la peau la plus blanche qui soient. Dans leurs paroles comme dans leurs actes, les musulmans « blancs » sont aussi sincères que les musulmans « noirs » d’Afrique, qu’ils soient du Nigéria, du Soudan ou du Ghana. Nous sommes véritablement frères. Parce qu’ils croient en un seul Dieu, ils excluent de leur esprit, de leurs actes et de leurs comportements toutes considérations raciales. »

« Le racisme étant le véritable cancer de l’Amérique, nos “chrétiens” blancs devraient se pencher sur la solution islamique du problème. »

« Après l’illumination spirituelle que j’ai eu le bonheur de recevoir à la suite de mon récent pèlerinage à la cité sainte de la Mecque, je ne souscris plus à aucune accusation généralisée contre aucune race. Je concentrerai désormais mes énergies à vivre la vie d’un véritable musulman sunnite. Je tiens à répéter que je ne suis pas un raciste et que je ne souscris pas aux principes du racisme. Je peux affirmer, en toute sincérité, que je ne souhaite rien d’autre que la liberté, la justice et l’égalité, une vie libre et une quête sincère du bonheur pour tous les peuples. »