- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Isabelle Catiau, meilleure nounou de France : “aider l’enfant à grandir épanoui et heureux”

super nanny 2012

Samedi 24 novembre 2012, Isabelle Catiau est élue “meilleure nounou de France”. La maman, qui porte le voile, a été choisie parmi mille participantes pour son professionnalisme et ses compétences.

Lire : Isabelle Catiau, meilleure nounou de France et voilée [1]

Elisa Elbaz, organisatrice du concours et directrice de l’Académie des gouvernantes, confiait quelques jours plus tard au Parisien [2] que l’objectif de cette compétition était de “montrer que garder des enfants est un vrai métier et pas un petit boulot : ça demande des compétences et du talent, exactement comme en ont les meilleurs ouvriers de France ! » Sur son site Internet, la FEMEP [3] (fédération des particuliers employeurs de France), qui a parrainé l’événement, notait qu’Isabelle Catiau “a fait preuve durant tout le concours d’un très grand professionnalisme : patiente, calme, efficace et à l’écoute des enfants.”

Al-Kanz : Pourriez-vous présenter en quelques mots ?
Isabelle Catiau :
Je suis une maman de deux magnifiques enfants qui exerce la profession d’assistante maternelle agréée depuis 2008. Ce métier m’épanouit totalement. Accompagner l’enfant vers l’autonomie, conseiller le parent et l’appuyer dans sa démarche éducative sont des choses si belles. Mon parcours scolaire est classique : un diplôme de lettres modernes suivi d’une licence pluridisciplinaire avec en parallèle une formation à l’EDP (école des professeurs), un brevet d’aptitudes aux fonctions d’animateurs (BAFA) et un diplôme de secourisme.

Al-Kanz : Qu’est-ce qui vous a amené à devenir “nounou” ?
Isabelle Catiau
: Je me suis orientée vers le métier d’assistante maternelle par souci du bien-être de l’enfant dès son plus jeune âge : accueillir l’enfant dans le respect et l’écoute de son ryhtme biologique au sein d’un micro accueil (petits effectifs) était pour moi une évidence. Cela me tient vraiment à cœur.

Al-Kanz : Vous êtes donc “meilleure nounou de France”.
Isabelle Catiau
: Oui. Suite au concours organisé par l’école de l’Académie des gouvernantes en partenariat avec la FEPEM et les syndicats du secteur petite enfance qui ont intégré le jury pour la finale (CFDT, CFTC, FO) j’ai reçu le titre de « meilleure Nanny 2013 » le 1er décembre 2012 au salon des services à la personne.

Al-Kanz : Comment vous est venue l’idée de participer à cette première édition ?
Isabelle Catiau :
J’ai découvert la première édition du concours sur Internet. L’initiative de mettre en valeur toutes les compétences que possède une assistante maternelle agréée et une employée de maison – puisque le concours s’adressait à deux publics – m’a plu. De plus, j’ai vu que les membres du jury avait un superbe parcours professionnel et des valeurs éducatives intéressantes. C’est alors que je me suis dit : “Pourquoi pas moi ?”

Al-Kanz : A quoi pensiez-vous au moment précis où vous avez été élue « meilleure nounou 2013 » ?
Isabelle Catiau :
J’étais vraiment heureuse. C’est une multitude de joies au même moment : une joie familiale, celle d’un époux, celle des enfants, celle d’une soeur, tous fiers et tellement heureux, une joie à partager avec mes employeurs et mes collègues qui étaient certains que je remporterai le concours. C’est une expérience unique…

Al-Kanz : Qu’est-ce qu’une bonne nounou selon vous ?
Isabelle Catiau :
Définir “la bonne assistante maternelle” est difficile. Il ne s’agit pas de rentrer dans certains critères. Toutefois ancrer le bien-être de l’enfant au cœur de l’accueil proposé me parait essentiel : s’adapter au rythme et aux besoins de chacun, respecter certaines règles d’hygiène et de sécurité, aider les enfants à acquérir une autonomie dans un environnement serein et bienveillant. Il s’agit d’avoir une approche pour aider l’enfant à grandir épanoui et heureux.

Al-Kanz : Un dernier mot pour celles qui veulent devenir nounou ?
Isabelle Catiau :
Je félicite tous ceux et celles qui font le choix de ce métier qui comporte beaucoup de responsabilités et demande beaucoup de disponibilité. Je les encourage à mettre en pratique ce choix professionnel, valoriser leurs compétences et les partager autour d’eux. Vous avez choisi un beau métier dans lequel chaque jour est différent et dans lequel chaque enfant nous apporte une multitude de joies et de découvertes. Je leur souhaite de s’épanouir à travers ce métier comme moi et les invite à me fairepartager leurs expériences.