- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Muret : pied de porc à la mosquée

Muret près de Toulouse
© Google Maps

Islamophobie. [1] Vendredi 2 août, en pleine journée, entre midi et 13h, une patte de porc a été accrochée avec ce qui semble être une ambroise au portail de la mosquée de Muret [2], près de Toulouse.

L’un des responsables de la mosquée s’est rendu à la gendarmerie de la ville où il a déposé une main courante. L’association gestionnaire de cette mosquée n’a pas jugé bon de révéler publiquement cette énième profanation « pour ne pas donner de l’importance à ces gens ».

C’est selon nous une erreur dans un contexte politico-médiatique où jusque dans le gouvernement français certains travaillent sans relâche à nier l’islamophobie. Malgré tout, la mairie et le préfet ont été tenus informés de la profanation.

La semaine dernière, un touriste italien taguait sur le somptueux Palais des papes, à Avignon, une inscription aussi stupide qu’islamophobe.

Lire : Avignon : Des inscriptions islamophobes sur le Palais des Papes [11]

Le même jour, une nouvelle agression violente a eu lieu à Trappes. La victime, une jeune fille voilée de 16 ans, a porté plainte contre son agresseur qui court toujours.

Lire – Trappes : la violence islamophobe frappe encore [12]

Quelques jours auparavant, c’est un véritable massacre qui a été évité, puisqu’un militaire appartenant à la nébuleuse identitaire, férocement islamophobe, prévoyait de tirer sur les fidèles d’une mosquée le jour de la fête de l’aïd al-fitr qui marque la fin du ramadan.

Lire – France : l’islamophobie a failli tuer [13]

Pour revenir au pied de porc à la mosquée de Muret, il va falloir expliquer aux profanateurs islamophobes que le cochon n’est pas au musulman ce que la kryptonite est à Superman.