- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Nader Abou Anas : “Ce n’est qu’après le décès de sa maman que l’on en connaît la valeur”

Lors d’une ses très nombreuses conférences, très appréciées de la jeunesse musulmane, le prédicateur Nader Abou Anas a tenu à consacrer quelques minutes à la maman. A notre maman. A l’amour que nous lui devons toutes et tous.

Maman, je t’aime.

Via Ajib.fr [1]