- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Hijab au Québec : la provocation salutaire d’un hôpital canadien

Lakeridge Health

Joli pied-de-nez et buzz assuré pour l’hôpital canadien Lakeridge Health, en Ontario. Alors que le Québec est traversé par une campagne islamophobe, qui prend pour cible, une fois n’est pas coutume, les musulmanes portant un hijab, Lakeridge Health lance une campagne de communication culottée.

Sur l’affiche publicitaire diffusée dans la région de Montréal [1], une infirmière, voile islamique sur la tête, blouse blanche propre au corps médical et stéthoscope sur les épaules sourit. Le texte qui accompagne la photo fait dans la provocation salutaire : “Nous ne nous préoccupons pas de ce qui est sur votre tête. Nous nous soucions de ce qui est à l’intérieur.”

Ce qui est plus intéressant encore, c’est que cette campagne a vocation à recruter de nouvelles infirmières. Il s’agit d’un buzz pour trouver des professionnels compétents. Puisque le Québec veut interdire aux femmes voilées de travailler dans le secteur public, hôpitaux compris, Lakeridge Health fait savoir que l’établissement est disposé à recruter des infirmières voilées, indépendamment de leur croyance religieuse et de ce qui en découle dans leur apparence vestimentaire.

La Charte des valeurs québécoises qui continue à faire polémique dit l’échec du gouvernement de Québec à trouver des solutions à la crise. Impotentes, les autorités ont décidé de singer ce qu’il y a de pire en France, l’islamophobie démagogique de l’UMP et du ministre de l’Intérieur actuel, faisant fi de la législation ; ce qui fait d’ailleurs dire à Sébastien Grammond, professeur de droit à l’Université d’Ottawa, que cette charte, “juridiquement, ne tient pas route” [7]. Ajoutons que cette charte, si elle devait être appliquée, ferait des victimes collatérales, puisque même si ce sont les femmes musulmanes qui sont visées il est impossible au gouvernement de ne pas s’en prendre aussi aux sikhs et à leur turban, aux juifs et à leur kippa et aux chrétiens et à leur croix quand elle est jugée trop imposante.

En France, l’avocat Karim Achoui, selon de récentes déclarations, devrait faire annuler les lois islamophobes du 15 mars 2004 et celle de 2010 contre les femmes portant le niqab en France. Wait and see.