- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Trappes : la grossière stratégie de l’avocat du policier “irréprochable”

Thibault de Montbrial est embêté. Ce brillant avocat, coqueluche de la police, devait hériter d’une affaire pliée d’avance : médias, politiques, syndicats de policiers, tous sont derrière J. L., policier “irréprochable” selon Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, contre Mickaël Khiri, musulman et barbu, frêle époux d’une jeune femme qui a choisi de sortir en niqab.

Le zèle outrancier des syndicats de police

En vertu de plus du principe “plus c’est gros, plus ça passe”, un syndicaliste bavard et policier expliqua, dès les premières heures de l’affaire, sur les plateaux de télévision que, lors du contrôle controversé, Mickaël Khiri a voulu attenter à la vie de J. L. en l’étranglant. Un vrai scénario de série B avec des morceaux d’islamiste radical qui teste la République à l’intérieur.

Mais boum badaboum l’apparition sur une chaîne de télévision privée, la Locale [1], a ruiné cette farce : Mickaël Khiri est un jeune homme, freluquet qu’on imagine mal face à un seul homme sans armes. Alors face à trois policiers armés et sur les dents…

Même l’Agence France Presse (AFP) laissait transparaître jeudi 19 septembre son scepticisme dans une dépêche dans laquelle elle fait état du physique du mari :

Le jeune homme barbu et fluet, converti à l’islam à 16 ans, est poursuivi devant le tribunal correctionnel de Versailles (Yvelines) pour “rébellion” et “outrage” à trois policiers, tous parties civiles, et “violences sans ITT” sur l’un d’eux.

Un freluquet qui s’en prend à trois policiers, personne ne croit à cette énorme ficelle, pas même les policiers eux-mêmes. De la tentative de meurtre, on est donc passé à une accusation de “rébellion”, “outrages” et violences sans ITT”. Les scénarios de série B n’ont pas leur place dans les prétoires.

Il s’agit d’une farce médiatiquement et juridiquement acceptée, parce que le mis en cause est musulman, parce qu’il est barbu et parce que son épouse porte le niqab. Personne n’y croit, mais, salir pour non pas convaincre, mais pour condamner fonctionne si bien contre les musulmans. Des idéologues, oeuvrant dans des syndicats aux vues partisanes, prennent en otage toute la police et couvrent systématiquement les dérapages de certains éléments. Ils savent que ce n’est pas la réalité qu’ils défendent, l’essentiel est qu’on leur donne raison. C’est un drame tant pour l’ensemble des policiers qui font correctement leur travail que pour le pays tout entier. Leur avocat est sur cette ligne.

Tout avocat n’est pas Vergès

Il se dit que Thibault de Montbrial est un brillant avocat, un avocat au palmarès distingué. Pourtant aussi brillant qu’il puisse être, l’avocat des policiers de Trappes a hérité d’une patate chaude, d’un dossier vérolé. J.L., le policier qui affirme avoir été agressé par le fluet Mickaël Khiri, n’est pas aussi irréprochable que cela. D’ailleurs, si ce policier a décidé d’attaquer en justice l’époux de la jeune femme au niqab, c’est en vertu de la règle qui veut que la meilleure défense, c’est l’attaque.

null
Page Facebook du policier de Trappes, supprimée après notre article [2]

Les syndicats de police pensaient qu’en investissant massivement les médias, ils allaient imposer, comme d’habitude, la version officielle, défendue dès les premières heures par Manuel Valls, ministre de l’Intérieur. C’était sans compter le travail du collectif contre l’islamophobie en France et des sites d’information (Islam & info, Ajib et Al-Kanz) qui ont permis de mettre en lumière une version loin de la construction médiatique d’Alliance Police, depuis fragilisée.

Si fragilisée que Thibault de Montbrial, l’avocat, plutôt que d’en rester aux faits, rien qu’aux faits, a décidé de botter en touche pour faire diversion. Voici ce qu’il affirme dans la presse. On ne rit pas :

“Les salafistes qui ont instrumentalisé l’incident et Mickaël” doivent être “démasqués comme menant un combat communautaire qui n’a pas sa place dans la République”.

source AFP

Caroline Fourest, sors de ce corps !

On nous explique que le procès qui se tient aujourd’hui porte sur une prétendue agression contre des policiers. Pourtant leur avocat, dont on attend qu’il prouve cette agression, trouve plus important d’accuser le traitement médiatique qui a été fait des événements de Trappes et non l’agression elle-même. Intéressant, n’est-ce pas ? Très intéressant. Par charité chrétienne, nous accorderons la présomption de grosse fatigue au brillant Thibault de Montbrial. On peut difficilement croire qu’un tel ténor du barreau puisse verser à ce point dans du sous-Jean-François Copé : salafiste, instrumentalisation, démasquer (poke la théorie du complot), communautarisme, République en danger. Il ne manque plus que les crachats sur le sol de la piscine pendant ramadan et la viande halal qui fait rien qu’empêcher au cochon de mieux se vendre en France.

Allons Thibault ! Cette ligne de défense peut s’entendre quand elle est adoptée par un petit élu de province, type Eric Ciotti, qui veut séduire les vieilles dames surliftées de la promenade des Anglais à Nice. Mais là quand même ! Un si bon avocat. Cela dit, on peut comprendre le désarroi de Thibault de Montbrial. L’opération de communication qu’il avait entrepris cet été en donnant une interview “exclusive” au Point a très rapidement tourné au vinaigre. Son client, policier “irréprochable” et “choqué”, n’était pas aussi mignon qu’il n’y paraissait. Enfin, tout dépend d’où l’on se place.

Lire – Le policier de Trappes sur Facebook : “oui, je sais qu’on se régale” [2]

“Oui, je sais qu’on se régale”, c’est ce que le client de Thibault de Montbrial, J. L., policier de Trappes, alors en service lors des émeutes, écrit cet été sur Facebook. Thibault de Montbrial ne s’attendait pas à ces faits, qu’il ignorait certainement, et encore moins à ce qu’ils soient rendu publics. Thibault de Montbrial n’est pas Jacques Vergès, alors il botte en touche et tente donc de détourner l’attention sur un fantasmatique complot de salafistes contre la République. La réalité est salafiste. CQFD.