- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Deux mosquées profanées à Besançon

mosquée al-Fath la plannoise
©Toufik-de-Planoise [1]

Islamophobie [2]. « La France aux français», « vive la France», « les Arabes dehors», « mort aux musulmans », ce sont les inscriptions découvertes ce matin sur le mur de la mosquée Al-Fath, située dans le quartier de la Planoise de la ville de Besançon dans le Doubs (25). Trois croix gammées ont en outre été peinte en noir. Selon l’AFP, ce serait la police et non des fidèles venus prier au petit matin, comme c’est souvent le cas dans les profanations de mosquées, qui a découvert les inscriptions.

Une autre mosquée, la mosquée Es-Sunna, toujours à Besançon, dans le quartier Saint-Claude, a elle aussi été profanée : une croix gammée et l’inscription “vive le FN” ont été peinte sur le mur d’enceinte. Cette fois, c’est un fidèle qui fait la découverte.

mosquee Essuna
Mosquée Es-Sunna – © Google Maps

C’est la troisième fois cette année que cette mosquée est la cible de vandales islamophobes : la première profanation a eu lieu en février dernier [3] avec l’inscription d’une étoile de David, la deuxième en août, une croix celtique, le sigle SS et une rune d’Odal, insigne des jeunesses hitlériennes, avaient recouvert le mur d’enceinte.

Lire – Une mosquée banalement profanée à Besançon [4]

Lundi dernier, des graffitis ont été découverts sur l’un des murs de la mosquée de Pau. Des graffitis en arabe qui s’adressaient, peut-on penser, aux responsables de la mosquée : “mécréants, hypocrites, injustes…” L’acte n’est clairement pas dans ce cas-là de nature islamophobe.