- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Tilly-Sabco et Doux : faux halal en Jordanie

tilly-sabco et doux en Jordanie 3
Faux halal en Jordanie

Halalgate [1]. Depuis plusieurs mois, Tilly-Sabco et Doux se lamentent. L’Europe a décidé de cesser de subventionner les deux volaillers bretons après des années de millions d’euros injectés dans ces deux entreprises. Comme la presse française, Tilly-Sabco et Doux touchent de l’argent public qui profite à des intérêts privés.

Le plus grave n’est pas là, mais bien dans la fraude massive assumée par les deux volaillers. Leurs poulets ne sont pas abattus conformément aux règles du halal. Or, ils sont présentés comme telle grâce à la certification folklorique complaisamment octroyée par leur partenaire certificateur, l’AFCAI, association tenue par un interprète qui n’a quasiment jamais mis les pieds dans les abattoirs qu’il certifie halal.

Tilly-Sabco, plus de 64 000 tonnes de faux halal

Selon des chiffres rapportés par le site LSA [2], ce ne sont pas moins de 1,3 million de volailles qui sont abattues par semaine chez Tilly-Sabco, soit 64 000 tonnes de poulets surgelés produits en 2012 et vendus majoritairement (91 % de la production) en Arabie saoudite et au Yémen.

En 2010, interrogé par Le Télégramme de Brest [3] qui pointait le manque de transparence (euphémisme) de la certification des volailleurs, Daniel Sauvaget, P-DG de TillySabco, évoquait, une fois n’est pas coutume “plusieurs tendances religieuses”. C’est la grosse ficelle classique des industriels : alors qu’il y a consensus sur la définition du halal en lui-même, ces derniers justifient systématiquement le recours à des méthodes non halal par une divergence théologique entre les religieux.

Lire – Halalgate : la Malaisie ne reconnaît plus l’AFCAI, certificateur de Doux et de Tilly-Sabco [4]

Pourtant, ces mêmes industriels, qui se disent dans leur bon droit, se gardent bien de faire preuve de transparence. S’ils sont dans leur bon droit et que leurs poulets sont vraiment halal, qu’ils affichent très clairement leur méthode de travail, en l’occurrence le recours à l’électronarcose et l’abattage mécanique, l’absence de contrôleurs indépendants, permanents et systématiquement sur site pendant toute la chaîne de production, le recours à des certificats en amont de toute production, etc. Ils affirment produire du halal ? Eh bien qu’ils laissent les consommateurs saoudiens et yéménites, qui achètent 91 % de la production de Tilly Sabco, juger par eux-mêmes.

Samra, lectrice d’Al-Kanz, était de passage à Amman, capitale de la Jordanie, où elle a pris les photos suivantes dans un magasin de la chaîne Mile’s. Comme à La Mecque, et dans plusieurs villes arabes, les bacs sont plein de ces poulets non halal abusivement estampillés halal.

tilly-sabco et doux en Jordanie 0

tilly-sabco et doux en Jordanie 2

tilly-sabco et doux en Jordanie

Cette tromperie massive perdure depuis des décennies. Mais tout peut s’arrêter du jour au lendemain. Dès lors que les consommateurs musulmans dans les pays concernés prendront véritablement connaissance de la supercherie, le couperet sera immédiat. La complaisance des autorités françaises, qui couvrent les industriels, n’y changera rien.

Comme souvent, ce sont des femmes et des hommes, les employés de Doux et de Tilly-Sabco et de nombreux entrepreneurs, qui paieront une note très salée.