- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Interdiction de l’islam en Angola : une ambassade dément

angola
© Wikipedia

Le Web en a parlé tout le week-end. L’information a fait le tour de la planète. Des forums aux sites d’information en passant par les blogs et les réseaux sociaux : l’Angola, pays de 20 millions d’habitants qui compte moins de 100 000 musulmans, aurait rendu l’islam illégal sur son sol et détruit des mosquées. Inutile de préciser que la nouvelle a mis tout de joie la fachosphère.

Joie qui devrait pourtant rapidement s’estomper. L’International Business Time [1] a contacté un responsable de l’ambassade d’Angola à Washington (Etats-Unis) qui a démenti l’information :  » « La république d’Angola n’interfère pas dans la religion », a-t-il indiqué au site d’information américain. Précisant que la liberté de religion prévalait dans son pays, le fonctionnaire a ajouté que l’Angola comptait « des catholiques, des protestants, des baptistes, des musulmans et des évangéliques ».

Un second fonctionnaire de l’ambassade angolaise à Washington, interrogé par l’IBT, affirme n’avoir pas été informé d’une telle mesure. Enfin la photographie utilisée pour illustrer la destruction de mosquées dans ce pays du sud-ouest de l’Afrique aurait été prise lors de la destruction d’une mosquée… bédouine par un bulldozer… israélien.