- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Coran : le Français Souweyd Ahmad Gangat, lauréat du concours international de La Mecque

souweyd gangat
Souweyd Gangat concourrait pour la France (ile de la Réunion)

En 2008, la France participait au 30e concours de mémorisation du Coran organisée à La Mecque. Zakaria Said, 13 ans, né sur l’île de la Réunion, arriva premier de sa catégorie. Fassihoudîn Ali, 12 ans, lui aussi de la Réunion, de la ville de Saint-Pierre, se classa 5e dans la même catégorie.

Lire – Deux jeunes Français, lauréats du concours international de mémorisation de La Mecque [1]

En 2011, lors de la 33e édition, c’est Waçil Patel, 12 ans à l’époque et toujours de la Réunion, qui arriva deuxième de sa catégorie. Cette année, quatre candidats réunionnais étaient en lice. Les voici en plein concours.

Lire – La France qui gagne : Waçil Patel arrive deuxième [2]

En 2012, quatre jeunes gens toujours de l’île de la Réunion participèrent au prestigieux concours : Muhammad Chafi Yaqoub Gangat, Roubil Ali Bacar, Mouhammad Hariss Ali Bhattai et Ridwan Omarjee.

Les deux derniers furent lauréats en se classant respectivement deuxième et quatrième de leur catégorie.

Lire – Concours de mémorisation du Coran : la France de nouveau lauréate [3]

L’édition 2013 de ce concours, la 35e, vient de s’achever. 150 participants venus de 61 pays ont passé un test de sélection. 85 d’entre eux ont réussi le test et ont pu participer au concours à proprement parler. Deux Réunionnais ont participé au concours : Mouhammad Idriss Nafion et Souweyd Ahmad Gangat, tous les deux âgés de douze ans.

Les résultats viennent tout juste d’être annoncé. Comme lors des deux précédentes éditions, la Réunion est lauréate : Souweyd Ahmad Gangat, élève de sheykh Ishaq Gangat, son grand-père, a en effet remporté la 2e place. Souweyd Ahmad va avoir l’immense privilège de recevoir son prix dans la grande mosquée de La Mecque, face à la Kaaba, “là où le Prophète Mouhammad (paix et bénédiction sur lui) a marché, là où il a subi tant de difficultés et là où il est entré vainqueur lors de la conquête de La Mecque”, nous confie très ému un proche que nous venons de joindre. “Avoir l’opportunité de réciter la parole d’Allah dans ce lieu sacré, être honoré dans cette mosquée, est une joie à la saveur indescriptible”, ajoute-t-il.

La voix et le ton du jeune Souweyd Ahmad ont été particulièrement appréciés par le jury, dont le président a salué le niveau des candidats de la Réunion qui ont concouru lors des trois dernières éditions. Ce soir, la cérémonie de remise des prix aura lieu en présence du ministère des Affaires religieuses et l’imam de La Mecque shekh Soudaiss.

Félicitations à Souweyd Ahmad Gangat et à son grand-père qui l’a mené jusque-là, ainsi qu’à l’ensemble des professeurs qui ont permis ce succès.