- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Roms : la question brûlante de Midi Libre

luc jousse UMP

Le site du quotidien Midi Libre publie ce matin une dépêche de l’Agence France Presse (AFP) sur les propos nauséabonds de Luc Jousse, un maire UMP – encore un – contre des Roms installés dans sa commune.

“Le maire UMP de Roquebrune-sur-Argens (Var), Luc Jousse, s’en est violemment pris aux Roms au cours d’une réunion publique le 12 novembre, regrettant que les secours aient été appelés “trop tôt” pour éteindre un incendie qui s’était déclenché dans un camp.”

Ces propos, tenus le 12 novembre dernier à de Roquebrune-sur-Argens (Var) lors d’une réunion de quartier, ont été révélés par le site d’information Médiapart [1] qui a publié un enregistrement sonore.

“Je vous rappelle quand même que les gens du voyage, que dis-je, les Roms, m’ont mis neuf fois le feu. […] Vous savez ce qu’ils font : ils piquent des câbles électriques et après ils le brûlent pour récupérer le cuivre et ils se sont mis à eux-mêmes le feu dans leurs propres caravanes ! Un gag ! Ce qui est presque dommage, c’est qu’on ait appelé trop tôt les secours !”

Luc Jousse, maire UMP de Roquebrune-sur-Argens, 12 novembre 2013

Ce matin au micro de Thomas Sotto, sur Europe 1, Luc Jousse indique ne se reprocher “absolument rien” et “assumer tout” [2], non sans minimiser son propos et accabler les Roms. Il s’agirait d’humour. Il n’est d’ailleurs par l’auteur de cette boutade très particulière. Humour que ne partage pas Louis de Gouyon Matignon, président de l’association Défense de la Culture Tsigane, qui annonce aujourd’hui porter plainte contre l’édile.

Ce matin donc, Midi Libre, comme l’ensemble des médias, revient sur l’incident et interroge ses lecteurs en posant une question très comment dire…

question midi libre roms

Midi Libre, quotidien sérieux, demande aux internautes s’ils sont choqués ou non qu’un élu de la Nation regrette que des femmes, des hommes, des enfants n’aient pas péri dans un incendie. Ce “sondage”, “consternant”, “effrayant”, “triste” [3], comme l’écrit Guy Birenbaum sur le Huffington Post est révélateur de ce que dénonçait en début de semaine dans une tribune publiée sur Al-Kanz l’internaute qui a saboté le sondage de FranceinfoTV.

Lire – France TV : “comment j’ai participé massivement à un énième sondage sur l’islam” [4]

La presse moribonde fait sur Internet la course aux clics et à la page vue. Plus un site est visité, plus les annonceurs sont nombreux à vouloir acheter de l’espace publicitaire. Flatter les bas instincts des internautes.

L’internaute, heureux saboteur du sondage de FranceinfoTV, terminait sa tribune de la sorte [4] : “Les sondages sur Internet qui partent de l’idée induite que certaines minorités sont un problème et qui sont ensuite validés à la télévision sont un danger pour la société.”

Le site Midi Libre doit être sinon sanctionné à tout le moins rappelé à l’ordre. Nous vous invitons à signaler cette odieuse question au site Point de contact en cliquant sur l’image suivante, puis en remplissant le formulaire. L’url de la page de signalement est la suivante : http://www.pointdecontact.net/cliquez_signalez [5].

point de contact midi libre rom [5]

L’article dans lequel figure le sondage est accessible en cliquant sur le lien suivant : Un maire UMP du Var tient de violents propos anti-Roms lors d’une réunion publique [6].

Soyons nombreux à signaler cet article. Il faut mettre un terme définitif à ces “sondages” bidons qui alimentent la haine et renforcent les partis haineux. Que l’astroturfing vertueux se répande et tue cette pratique dangereuse.

Lire – Trucage de « sondage » sur France 3 : la presse découvre l’Astroturfing [7]