- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Quenelle©, Quenelle+© et E-quenelle

Voilà des mois que l’on nous explique que la quenelle est un geste symbolique d’opposition contre la répression étatique, plus précisément “sioniste” et “sataniste”. Hier, nous vous révélions ici-même que ce symbole est aussi un business.

Lire – La quenelle©, geste obscène, déposé à l’INPI [1]

Un business pour la compagne de Dieudonné qui a déposé la marques Quenelle…

quenelle inpi

et la marque Quenelle+.

quenelle + inpi

C’est aussi un business pour Alain Soral, qui a décidé de commercialiser une quenelle viticole, comme le rapportait en novembre dernier Rue89.

Lire – Alain Soral se lance dans le business de « quenelles viticoles » – Rue89 [2]

Y a-t-il un mal à faire du business ? Non, mille fois non. Nous croyons fort aux vertus de l’entrepreneuriat. Mieux, nous pensons que c’est par la création d’entreprise et son poids économique et absolument pas par la voie politique et les élections que la communauté musulmane saura se faire entendre et se faire respecter. La quenelle a un très grand succès que nul ne peut contester. Transformer l’essai et faire de ce succès populaire un succès économique n’est pas en soi un problème.

Tout se complique lorsque ce succès repose sur un embrigadement idéologique qui s’accompagne, pour un musulman, de propos inacceptables tant ils touchent en partie au dogme musulman à proprement parler. Nous ne reviendrons pas sur l’obscénité de la quenelle, ni sur la croisade antisioniste et antisémite de Dieudonné et d’Alain Soral, ni sur les desseins islamophobes de ce dernier. Nous en avons parlé dans un précédent article (et nous prévoyons de revenir sur le cas Soral dans un prochain billet in cha’a-Llah).

Lire – La quenelle de Dieudonné, hors-sujet sur Al-Kanz ? [3]

Et c’est précisément parce que tout se complique qu’il est important que les fans de Dieudonné et de Soral sachent que la quenelle est aussi un business. Et ce depuis bien longtemps puisque comme chacun le constatera grâce à la capture d’écran ci-dessous.

e-quenelle noemie montagne

Il s’agit d’une société dont la raison sociale est : “E-Quenelle”. Cette société a créée le 5 janvier 2012, soit depuis presque deux ans, par la compagne de Dieudonné. En bonne santé financière et même bénéficiaire, la société est spécialisée dans le conseil en relations publiques et communication (code APE : 7021Z). Pour plus de détails, rendez-vous sur Societe.com : E-Quenelle [4].

Voilà c’est dit. Les fans de Dieudonné et de Soral qui nous agressent verbalement notamment sur Facebook et qui théorisent en-veux-tu en-voilà sur la noblesse d’un combat du bien contre le mal, sont invités à nuancer leurs propos. Fermons le ban et passons à autre chose.