- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Hoax : l’enfant n’est ni orphelin ni syrien

En fin de semaine dernière, une image a suscité une gigantesque émotion à travers le monde. Sur cette photo, un enfant dormait à même le sol entre ce qui semblait être deux tombes. La scène, pensait-on, se déroulait en Syrie. Les tombes étaient celles de sa mère et de son père.

enfant dort entre la tombe de son pere et de sa mere

En quelques heures, l’image a été massivement diffusée comme rarement sur les réseaux sociaux, principalement Twitter et Facebook, puis reprise dans les plus grandes titres de la presse internationale.

Pourtant si les orphelins qui pleurent leurs parents sont légion en Syrie, il s’agit là d’une mise en scène : le petit garçon n’est pas orphelin et ne dort pas. Neveu du photographe, auteur du cliché, l’enfant s’est installé entre deux tas de pierres. L’image a été prise en Arabie saoudite et non en Syrie.

Sur Twitter et sur son compte Instagram, Abdul Aziz al Otaibi, le photographe saoudien de vingt-cinq ans, publie plusieurs autres clichés pour prouver qu’il s’agit bien d’une oeuvre artistique. Non sans ajouter un hashtag qui résume sa colère, dans lequel il accuse un jeune américain de lui avoir volé sa photo et d’en avoir détourné le sens.

Interviewé par le journaliste Harald Doornbos, qui publie l’échange sur son blog [6], Abdul Aziz al Otaibi explique que la photo qui fit le buzz a été publiée début janvier sur Facebook avec suffisamment d’explications pour qu’il n’y ait aucune ambiguité : « J’ai également publié les coulisses du projet. Je voulais être sûr que les internautes ne tireraient pas des conclusions erronées », confie le photographe, qui explique que par cette oeuvre il voulait montrer combien l’amour filial est irremplaçable.