- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

“C’est pour toi qu’ils périssent, martyrs de l’égarement ?”

Drapeau Algérie
Drapeau de l’Algérie – ©Shutterstock [1]

One way to ihsân [2]. Retenez ce nom, c’est celui d’un blog, le site d’une jeune femme à la plume rare, d’une rare finesse. Une plume qui frappe et qui caresse, une plume qui remue et qui nettoie, une plume qui fait mal et qui réveille. Jugez-en par vous-mêmes en lisant le billet qu’elle consacre au drapeau, et au-delà à ce nationalisme crasseux, contre lequel le Prophète Muhammad (صلى الله عليه وسلم) nous a mis en garde, ce nationalisme qui n’est que “pourriture”, selon le sens d’un célèbre hadith. Extrait.

Depuis tout petit, on me rappelle que je t’appartiens, comme si on avait quelque chose à faire ensemble, toi et moi. Depuis tout petit, je les vois se faire la guerre pour être en paix avec toi.

C’est pour toi qu’ils se chamaillent, se lancent des regards froids ? C’est pour toi qu’ils ferment leurs frontières comme s’ils protégeaient leur plus beau trésor ? C’est pour toi qu’ils s’entretuent ?

C’est pour toi qu’ils vivent dans l’ombre de leurs ancêtres morts ? C’est en ton nom qu’ils censurent toute union entre eux ? Ce sont tes couleurs qu’ils portent comme le symbole d’une prophétie ? C’est pour toi qu’ils périssent, martyrs de l’égarement ?

Pour lire le billet dans son intégralité, cliquez sur le lien suivant : Dead flag [3].

Citons au passage cet autre article consacré cette fois à la mouqabala [4], cette rencontre prémaritale organisée en vue de trouver l’âme soeur : Mouqabalas ou mouqablablas ? [5]