- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Agression islamophobe à Metz : une maman prise à partie, son voile arraché

stop islamophobie

Islamophobie [1]. Le collectif contre l’islamophobie en France [2] (CCIF) rapporte que mardi 18 février « une maman jeune maman accompagnée de son enfant en bas âge a été violemment agressée » alors qu’elle rentrait chez elle.

L’agresseur, un automobiliste, a d’abord pris à partie verbalement la jeune femme parce qu’elle portait un voile intégral.

 » Le conducteur m’a hurlé : Il faut aller en Irak hein ! […] En France, on ne s’habille pas comme ça ! » […] « Retournez dans votre pays… ».

Très agité, l’individu est reparti à bord de son véhicule, s’est éloigné, puis a fini par faire demi-tour pour s’attaquer de nouveau à sa victime et lui arracher son voile en lui criant : « C’est interdit par la loi […] ici, on respecte les femmes »

Toujours selon le CCIF, « un homme ayant assisté à la scène est aussitôt intervenu pour venir en aide à la victime et mettre fin à l’agression. »

On entend déjà les litanies des islamophobes et assimilés justifier bon an mal an l’acte de l’agresseur. Rappelons que porter le voile intégral est certes un délit, mais qui contrairement aux excès de vitesse n’est dangereux pour personne, sinon pour celles qui le portent.

Si d’aucuns trouvent qu’agresser une femme voilée intégralement n’est pas totalement répréhensible et peut se comprendre, qu’ils nous indiquent quel délit, qu’ils commettent régulièrement, appelle une agression physique : excès de vitesse, stationnement illégal, conduite en état d’ivresse, fumer dans des lieux publics, frauder les transports – les Français sont champions en la matière.

En France, des femmes se font agresser parce qu’elle porte un vêtement qui gêne. En France, un politique, en l’occurrence Claude Goasguen [3], partisan de Nathalie Kosciusko-Morizet [4], peut affirmer que les musulmans sont des massacreurs de chrétiens et qu’ils sont un danger pour les juifs et les chrétiens sans que la classe politique ne s’indigne. Ce silence est un permis.

Lire – Claude Goasguen, la Shoah et les lycéens « musulmans drogués dans les mosquées » [5]

Ni le PS, ni l’UMP n’ont condamné les propos infâmes de Claude Goasguen. Ne l’oublions pas.