- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Peut-on mettre à l’honneur une femme voilée à la télévision publique?

50ans belgique

“Le 17 février 1964, la Belgique et le Maroc signaient une convention visant le recrutement de main-d’œuvre. Cet accord bilatéral est une des raisons de l’importante présence de personnes issues de l’immigration marocaine en Belgique.”

source : http://50anscestdubelge.be [1]

2014 est en Belgique l’année de l’immigration, l’année des 50 ans de l’immigration marocaine plus précisément. Cette mise à l’honneur tranche avec les discours de haine et de stigmatisation des immigrés partout en Europe.

Lire
L’immigration, un bien pour la France (infographie)
“Les immigrés sont une très bonne affaire pour l’économie française” [2]

Mieux, ce cinquantenaire n’est pas célébré simplement par des associations qui militent contre le racisme. Hier soir, sur la chaîne de télévision publique belge, la RTBF (Radiotélévision belge de la communauté française), Nawal Mrini, blogueuse culinaire, marocaine et… femme voilée, était l’invitée de l’émission Un gars, un chef [3], consacrée à la cuisine marocaine.

un gars un chef
Un gars, un chef sur Facebook [4]

Impensable en France. Imaginez le tollé si une émission invitait en prime time une femme voilée, souriante et sympathique, qui viendrait partager ses talents :
Caroline Fourest [5] consacrerait dès le lendemain une chronique sur France Culture pour y expliquer que ce n’est pas un hasard si cette femme voilée a présenté la recette du poulet aux olives à la marocaine, vu que Tariq Ramadan aime le poulet aux olives. Pourtant, ce dernier est d’origine égyptienne et non marocaine. Preuve s’il en est que le musulman est retors et que les Frères musulmans sont passés maître dans l’art de la dissimulation.
Hassen Chalghoumi [6] irait en Israël pour demander aux autorités que soit fermé le blog de Nawal Mrini, comme il l’a demandé et continue de le demander pour Al-Kanz.
– Et Tareq Oubrou [7], fort de sa très politique et douteuse légion d’honneur, fustigerait les racines marocaines de la cuisine marocaine, appelant alors à un aggiornamento de la gastronomie des femmes voilées et au frik des minorités après avoir appelé au fiqh des minorités.

Quant à la fille de Jean-Marie…

Pour regarder l’émission Un gars, un chef, rediffusé sur le site de la RTBF, cliquez sur le lien suivant : Nawal Mrini, invitée de Un Gars, un chef [8].

Visitez le blog de Nawal Mrini : La cuisine d’Omo Chakir [9].