- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Islamophobie : Claude Goasguen bien présent au salon du KKL, absent devant le juge

Islamophobie [1]. Lors du gala organisé le 2 février dernier à Paris par le KKL, organisation qui travaille à la disparition de la Palestine, Claude Goasguen [2], député UMP et maire du 16e arrondissement, s’est lancé dans une diatribe contre les musulmans de France et du monde.

Il accusa les premiers de droguer dans leurs mosquées les lycéens musulmans, ce qui avait pour conséquence direct l’impossibilité d’enseigner la Shoah à l’école (©Caroline Fourest [3]), dans le tertiaire. Les professeurs auraient peur de leurs drogués d’élèves.

Il traita les seconds de massacreurs de chrétiens et bientôt de juifs. Voici plus précisément ce qu’il affirma : « Il n’y a pas que les juifs qui seront poursuivis par les musulmans. Il y a les chrétiens d’Orient qui sont massacrés par dizaines de milliers dans le silence des démocraties occidentales. »

Lire – Islamophobie : Claude Goasguen, la Shoah et les « lycéens musulmans drogués dans les mosquées » [4]

Convoqué devant le juge le 7 avril, suite à la plainte déposée par l’Observatoire contre l’islamophobie, Claude Goasguen ne s’est pas présenté. Et ne s’est pas fait représenter ; ce qui ne manque pas de susciter quelques questions quant à la conception de la justice de l’élu UMP. Comme l’indique le communiqué de presse ci-dessous, l’audience au pénal a été fixé le 24 juin prochain.