- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Mosquée de Mantes-la-Ville : du porc et une lettre d’insultes dans la boîte aux lettres

porc mosquee mantes

Islamophobie [1]. Mercredi 16 avril 2014, plusieurs “tranches de terrine de porc moisies” ont été retrouvées dans la boîte aux lettres de la mosquée de Mantes-la-Ville (Yvelines). Selon le communiqué de presse publié le jour-même par les responsables de la mosquée, qui voient là “indéniablement un acte raciste et provocateur”, “c’est la première fois en douze années d’existence de la mosquée qu’elle fait l’objet d’une telle attaque raciste.”

Les photos suivantes, qui nous ont été envoyées par le président de la mosquée de Mantes-la-Ville, ont été prises après qu’une partie de la viande déposée dans la boîte aux lettres a été retirée. Il y en avait un peu plus.

porc mosquee mantesporc mosquee mantes

La veille, dans la nuit de lundi à mardi, “les alarmes intérieures du local de la rue des merisiers qui doit abriter la nouvelle salle de prière ont retenti toute la nuit. Une intrusion ou tentative d’intrusion dans le local aurait eu lieu ?”, s’interrogent les responsables de la mosquée dans leur communiqué.

Mais ce n’est pas tout. Une lettre, envoyée depuis le nord de la France, si l’on se fie au numéro 39289A qui figure sur l’enveloppe et qui correspond à la plateforme de courrier de la ville de Lesquin, a été reçue le lendemain. Une seconde plainte a été déposée cette fois pour « provocation à la haine ou à la discrimination religieuse ». La lettre est évidemment anonyme. On notera le choix du timbre.

lettre insultes mosquee de mantes

Cette lettre d’insultes compare les musulmans à des cafards, qu’il convient d’éliminer ; terminologie classique du xénophobe bien trempé. Attention la qualité du français pique les yeux. Classique aussi.

lettre insultes mosquee de mantes 3

Le raciste a semble-t-il un brin d’imagination, mais ne semble pas très futé, puisqu’il pourra être confondu par son écriture et par les traces d’ADN qu’il a laissé sur ces feuilles.

lettre insultes mosquee de mantes 2

L’association des musulmans de Mantes-Sud, qui gère la mosquée, déplore le “contexte social et politique dégradé” et les “déclarations de responsables publics pour empêcher le projet de la nouvelle salle de prière d’aboutir [qui ] ne peuvent qu’encourager de tels actes”. La mairie est depuis les municipales de mars dernier tombé dans le giron du Front national, malgré une gauche qui totalisa près de 60 % des voix : les deux candidats de gauche ont préféré la bataille d’égos au rassemblement.

“Au-delà du travail que la justice doit accomplir, il est important de faire cesser les amalgames et les provocations sur le projet de la nouvelle salle de prière notamment par les responsables publics. Le climat inquiétant installé légitime aux yeux de certains le passage à l’acte pour des actes racistes et/ou violents”, dénonce enfin le communiqué de presse.

Si vous voulez soutenir la mosquée de Mantes-Sud, notamment par vos dons financiers, rendez-vous sur son site : www.mosqueemantessud.fr [2].