- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Eau halal, Pepsi halal, Nescafé halal, Mentos halal, comment est-ce possible ?

Hier, sur Twitter, @Aliposte [1], de passage ces derniers jours en Malaisie, publiait une série de photos qui ne manqueront pas de surprendre nombre d’internautes. Leur point commun ? La certification halal.

Et @Aliposte [1] de montrer de l’eau estampillée halal, des pépites de tournesol halal, du café en poudre de la marque Nescafé halal, du Pepsi Cola halal, des bonbons Mentos certifiés halal, des cacahuètes halal, du sucre halal.

Tout cela surprendra. Faites-en l’expérience : montrez la photo de l’eau halal ou du Nescafé halal à quelqu’un. Vous susciterez la moquerie, le dédain ou l’exaspération. Rarement l’interrogation. Pourtant, cette certification est loin d’être abusive ou stupide.

Comme nous l’expliquions en 2008 dans un article consacré à l’eau halal de Danone [27], la Malaisie a fait de la certification halal une norme au même titre que les normes françaises de type Afnor.

Ainsi, un produit halal est certes un produit qui répond à un certain nombre d’exigences religieuses, mais pas seulement. L’estampille halal assure que le café, l’eau, les bonbons étiquetés en tant que tel répondent à des normes qualitatives, hygiéniques, sanitaires.

En France, une charte halal soumise au CFCM devait permettre d’assainir le marché. La charte n’était pas parfaite, mais elle constituait une réelle avance. Malheureusement, les composantes du CFCM décidèrent finalement de l’enterrer pour des raisons purement politiciennes et d’intérêts partisans. Trois ans plus tard, la charte n’est toujours pas en place. Comme s’il n’y avait pas urgence à mettre en place ne serait-ce qu’un début de norme…

Lire
– L’UOIF torpille la charte halal

– Charte halal : le CFCM l’adoptera-t-il comme promis par M. Moussaoui ? [28]