- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Finance islamique : partenariat exclusif entre 570 easi et Al-Kanz

570easi

La finance islamique est depuis plusieurs années une réalité bien française. Dès 2005, l’association AIDIMM (association d’innovation pour le développement économique et immobilier) s’est employée à sa promotion en multipliant les séminaires, la vulgarisation, la formation, mais aussi la sensibilisation auprès des décideurs, qu’ils soient politiques ou économiques.

Au fil des ans, sous l’impulsion notamment de Christine Lagarde, alors ministre des Finances, des évolutions majeures ont permis l’adaptation du cadre réglementaire et fiscal français. La finance islamique en France devenait alors réalité, au moins dans les textes. Dans les faits, le scepticisme des établissements financiers et la faible mobilisation de la communauté musulmane ont freiné son développement.

La finance islamique, un atout majeur pour l’économie française

La finance islamique, parce que constitutive de l’éthique musulmane en matière de transactions économiques, n’est ni une chimère ni une utopie. Pour autant, elle ne peut se développer que si la communauté musulmane se mobilise et manifeste explicitement son intérêt et ses besoins.

Ainsi, 570easi [1] et Al-Kanz ont décidé de tisser un partenariat afin de montrer et de démontrer qu’en France aussi la finance islamique est non seulement possible, mais salutaire : les entrepreneurs musulmans et non musulmans, les particuliers, les établissements financiers, tout comme tout un pan du secteur lié à l’immobilier et plus généralement l’économie française dans son ensemble profiteront des effets positifs de cette finance sur la société.

Convaincre des bénéfices certains de la finance islamique, c’est ce à quoi vont s’employer in cha’a-Llah à travers leur partenariat 570easi et Al-Kanz.

Pédagogie et mobilisation collective

Financement immobilier [2], financement des entreprises, financement participatif (crowdfunding), ingénierie financière, épargne ou encore assurance, l’expertise de la société 570easi tant en finance traditionnelle qu’en finance islamique n’est plus à démontrer. Connaissances de l’Internet, stratégie Web, communautés virtuelles, réseaux sociaux, l’entrepreneuriat et à l’e-commerce sont autant de domaines investis par Al-Kanz depuis plusieurs années. Ce sont l’ensemble de ces compétences qui seront mises à profit dans ce nouveau partenariat.

Deux axes principaux ont été choisis :
– la finance : financement immobilier, épargne, assurance, commerce, zakât, héritage, etc., autant de sujets qui seront abordés tantôt sous l’angle strictement religieux (exemple : l’assurance automobile est-elle halal ?), tantôt sous l’angle pratique (exemples : comment se débarrasser des intérêts bancaires ? comment fonctionne le financement immobilier halal ?). L’objectif sera d’offrir à chacun des clés de compréhension afin que toutes ces questions deviennent accessibles à tous.

– le crowdfunding : découvrir le financement participatif dans toutes ses dimensions à travers différents cas pratiques et initiatives, portées par la plateforme Easi UP [3].

Au-delà de leur vocation pédagogique, les articles à venir, dont la publication devrait être hebdomadaire, mettront en lumière les leviers d’une action collective qui par la grâce d’Allâh, ouvrira les portes pour le bien de la communauté.

Site de la société 570 : www.570easi.com [4].