- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Abu Bakr Al-Baghdadi, Rolex ou Omega ? le journalisme à l’heure du buzz

deluxe alfajr
Ceci n’est pas une Rolex. Ni une Omega

Fact-checking. Le buzz est mondial. Vendredi dernier, Abu Bakr Al-Baghdadi, chef de l’Etat islamique en Irak et au Levant, tout juste rebaptisé « Etat islamique », est apparu sur le minbar d’une mosquée de Mossoul où il prêchait.

La vidéo de son sermon diffusée sur Youtube a été largement commentée. Il ne pouvait bien évidemment en être autrement pour ce qui est considéré comme la première apparition médiatique de l’un des hommes les plus recherchés au monde.

Pourtant, ce n’est ni son titre, critiqué, de calife et donc de gouverneur de l’ensemble du monde musulman, ni son discours qui a retenu l’attention des plus grands médias nationaux et internationaux, mais… sa montre.

Et les journalistes de gloser à n’en plus finir : Rolex ou Omega ? Pour cette requête, Google Actualités affichait vendredi dernier dans ses premiers résultats quelque 2 000 articles.

rolex omega abu bakr albaghdadi

Rolex ou Omega donc. La question est évidemment de première importance, sinon Le Monde, France Info Tv ou encore The Telegraph n’y auraient guère prêté attention, n’est-ce pas ? Première leçon de journalisme.

Pour la deuxième leçon de journalisme, il faut jeter un oeil à la source du buzz : l’image suivante. Grâce à un logiciel d’édition graphique, les béotiens en journalisme d’investigation apprennent à décrypter une image : l’objet d’apparence métallique que l’on voit autour du poignet d’Al-Baghdadi est une montre. La vérification est l’un des piliers du journalisme.

albaghdadi montre
L’objet du buzz

Troisième leçon de journalisme : le flou est fécond. Il ouvre tout un champ à l’imagination et donc à une multiplicité d’angles pour les articles à venir et de sujets tout aussi emballants les uns que les autres: « Le Calife sait lire l’heure », « Sa montre portée au poignet droit, Al-Baghdadi serait-il gaucher? » ou à la Libé « L’Iraq à l’heure du califat ».

Quatrième leçon de journalisme : c’est pas moi qui ai commencé, donc je peux en parler en disant qui l’a dit le premier. Ou comment même Le Monde [1] reprend la non-information de The Telegraph [2] pour à son tour profiter du buzz. Non sans étayer cette non-information. Ou comment la conjecture, non vérifiée, devient vérité.

le monde rollex omega

Cela dit, au Monde, on la joue fine. Ce n’est pas sur le site du journal que cet article a été publié, mais sur un blog du site du journal. Vous saisissez la nuance ? Blogueur journaliste, journaliste blogueur. Le journalisme gros doigts est nettement plus recevable quand il se grime en blogging.

Un peu de patience et quelques recherches auraient permis d’éviter d’alimenter grossièrement ce buzz, et partant d’abîmer encore un peu plus le journalisme et de déconsidérer la profession. Rapidement, des internautes arabophones, jugés crédibles par les observateurs des événements en Syrie et en Iraq, ont indiqué que la montre en question était de marque Al-Fajr [3] et qu’il s’agissait du modèle Deluxe. Un tour sur le site de l’horloger permet alors de constater son prix : 330 dollars.

montre albaghdadi

La marque Al-Fajr est internationalement connue, notamment pour ses horloges qui récitent l’adhan (l’appel à la prière).

alfajr clock

On en trouve sans difficulté en France dans les librairies islamiques, par exemple sur Muslimshop.

alfajr appel a la priere
Horloge appel à la prière
[4]

Interrogé par CNN, un employé de la marque indique que, si Al-Fajr ne peut être sûr à 100 % qu’il s’agit bien d’une de ses montres, il ne serait pas invraisemblable, compte tenu de la forme identique à celles de leurs montres, qu’il s’agisse bien du modèle WA-10S Deluxe.

Lire – Is ISIS leader Abu Bakr al-Baghdadi’s bling timepiece a Rolex or an ‘Islamic watch?’ [5]

Le témoignage de cet employé ne mettra pas un terme aux spéculations ; d’autant que la non-information qui a buzzé semble croustillante.

D’aucuns, plein de charité et de bienveillance à l’égard des journalistes friands de buzz, ont suggéré d’autres pistes, notamment celle d’une montre Casio à 54 euros sur Amazon.

Amazon… Amazon ? Mais n’est-ce pas ce géant du e-commerce qui a fait la une des journaux fin 2013 en dévoilant « Prime Air », un système de livraison par drones ? Didon ! Des drones, l’Iraq, Abu Bakr Al-Baghdadi, remettre les pendules à l’heure, le califat… Voilà de quoi occuper les buzzophiles et d’émoustiller les rédac chefs avides clics. A vos souris !

(1. Nous avons volontairement ignoré l’ineptie selon laquelle posséder un bien de valeur est en contradiction avec l’islam. 2. Les trolls, islamophiles comme islamophobes, experts en géopolitique sur Internet sont invités à passer leur chemin).