- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

#FreePalestine : la politique est mal vue chez les basketteurs de la NBA. Enfin presque

Le tweet fait grand bruit aux Etats-Unis. Dwight Howard est un joueur américain de basket-ball qui évolue dans le prestigieux championnat de NBA.

Le 12 juillet dernier, alors que les avions d’Israël tuent à Gaza, il publie sur Twitter un message de soutien. Un hashtag, le suivant : #FreePalestine, soit “Palestine libre”.

Dwight Howard free Palestine

Ce message, engagé et courageux, a pourtant rapidement été supprimé par son auteur. Plus consternant, Dwight Howard a publié deux autres tweets pour s’excuser d’avoir pu offenser quiconque avec ce tweet, ô combien subversif. Le basketteur précise en outre qu’il n’a jamais commenté la politique international et ne le fera plus jamais.

Où l’on apprend qu’aux Etats-Unis, pays de la liberté de dire tout et n’importe quoi, souhaiter la liberté pour un pays oppressé est devenu problématique. Dwight Howard n’a pas écrit “Israël assassin” ni “Détruisons Israël”. Non, il a juste écrit “Palestine libre”. Il n’en fallut pas moins pour que le sportif se fasse souffler dans les bronches. Il dut alors se confondre en excuses publiques, provoquant au passage de nombreuses réactions hostiles à cette humiliation que l’on devine non spontanée.

DwightHoward free Palestine

A contrario, un autre basketteur, Omri Casspi, qui se présente sur Twitter comme le “premier Israélien de naissance à jouer à la NBA”, ne s’est pas privé de commenter à son tour les tueries d’Israël à Gaza. Citant des chiffres sur le nombre de roquettes du Hamas tirées vers les Territoires israéliens, le basketteur demande que les mensonges cessent : “Stop Lying”.

Omri Casspi

Figurez-vous que le message d’Omri Casspi est toujours en ligne sur Twitter.

Le basketteur natif des Territoires israéliens n’a pas eu à présenter ses excuses pour avoir commenté l’actualité internationale. Etonnant, n’est-ce pas ? Mais ce n’est pas tout. Tenez-vous bien : Omri Casspi et Dwight Howard jouent tous deux dans le championnat de la NBA. Nous l’avons dit. Ajoutons pour finir qu’ils jouent… dans la même équipe.

houston rockets
Source : Wikipedia

Qu’Omri Casspi prenne parti pour Israël n’a rien de surprenant. Qu’il commente publiquement sur Twitter, non plus et c’est tant mieux. Le basketteur ne se prive pas du reste de débattre toujours sur Twitter avec des opposants aux crimes de l’armée israélienne. Le 8 juillet dernier, il échangea avec un twitteur (utilisateur du réseau social). C’est le plus naturellement du monde qu’il cita dans un tweet [2] une intervention publique de l’utraraciste Brigitte Gabriel, fondatrice de l’organisation xénophobe ACT For America, qui considère que… les “Arabes n’ont pas d’âme [3]“. Rien que ça.