- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Hajj : il faut s’informer pour éviter de se faire arnaquer

hajj kaaba
Crédit photo [1]

Hajj [2]. La réalité est aussi triste qu’alarmante. Ces dix dernières années, des milliers de musulmans ont dû renoncer à leur pèlerinage sur les lieux saints de l’islam après s’être fait arnaquer par des agences de voyage.

Réalité triste, car le plus souvent les victimes ont économisé toute leur vie pour pouvoir se payer ce voyage à La Mecque. Alarmante, car les mêmes escrocs ont sévi et continuent de sévir pour certains sans qu’ils ne soient mis hors d’état de nuire. Une fois n’est pas coutume, les instances musulmanes portent dans cette affaire une énorme responsabilité.

Un hajj pour le meilleur et parfois surtout pour le pire

Le pèlerinage à La Mecque aiguise l’appétit d’organisateurs véreux toujours plus nombreux. Il faut dire que c’est un business très juteux et particulièrement opaque. Outre de réelles fraudes (dont la vente des visas délivrés par l’Arabie saoudite qui sont pourtant gratuits), les prix prohibitifs suscitent chaque année la colère des pèlerins français. Il faut compter pour le tarif intermédiaire environ 5 000 euros par personne.

Comme chaque année, depuis mi-ramadan, les campagnes de recrutement des futurs pèlerins battent leur plein. Et avec elles, leurs lots d’escrocs et de rabatteurs qui n’hésitent pas à promettre le meilleur et, finalement, à offrir le pire. Pour autant, ces mauvaises pratiques ne sont pas une fatalité. Pour peu que l’on sache comment préparer son hajj.

Informer et se tenir informé

C’est pourquoi, comme ce fut le cas en 2007 quelques semaines avant le hajj, nous allons vous proposer une série de billets consacrés à la préparation du pèlerinage. L’idée est simple : informer pour prévenir. Un pèlerin averti en vaut deux. Agence organisatrice, formalités administratives, prospectus distribués sur les marchés, formules proposées, etc. Autant de points qu’il faut bien étudier avant de s’engager avec une agence de voyage.

Vous trouverez ainsi, chaque jour, des informations indispensables pour bien choisir l’agence qui organisera votre hajj. Mais surtout les pièges à éviter, les éléments à vérifier impérativement, les contacts à prendre, les organismes à appeler. Bref, vous aurez in châ’a-Llâh quelques cartes en main pour être – autant que faire se peut – maître de votre pèlerinage et non victime des malfrats.

Contrairement à ce que l’on peut penser, ces informations n’arrivent pas trop tard. Beaucoup de pèlerins attendent les dernières semaines pour acheter leur séjour à La Mecque. Il est encore tant de bien choisir.

Si les grandes organisations musulmanes ne font pas leur travail (comme pour le halal, l’aïd al-adha et tout ce qui n’entre pas dans leur agenda politique), chaque musulman peut contribuer à faire reculer la fraude en devenant lui-même un relais d’information. Nous vous invitons donc à participer vous aussi à cet effort d’information et de prévention.