- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Profanation d’une mosquée à Mayotte : prison, dont du ferme, et amende pour les auteurs

mosquée du vendredi Mayotte
Mosquée du Vendredi, Mayotte – © Google Maps

Islamophobie [1]. La profanation avait particulièrement choqué la population locale. Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, à Mayotte, une tête de porc fut jetée depuis une voiture sur le parvis de la mosquée du Vendredi.

Lire – Mayotte : une tête de porc lancée contre une mosquée [2]

Moins d’un an plus tard, trois individus ont été condamnés à de la prison. Poursuivis pour «provocation à la haine, à la violence ou à la discrimination en raison de l’appartenance à une religion » ou « complicité », deux femmes ont été condamné condamnées à 3 mois de prison ferme (9 mois de prison dont 6 avec sursis) et un homme, un gendarme, à 6 mois de prison avec sursis.

Tous ont par ailleurs été condamnés à 2 ans de mise à l’épreuve et à une indemnisation de l’association qui gère la mosquée de Labattoir s’élevant à 16 000 euros. Ils devront aussi payer payer une amende de 3 000 euros.