- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Benarfa, Zidane, Sow, Kanouté, Ribéry morts pour la France

Mémorial-GenWeb [1] est un site lancé en 2000, à une époque où la France accusait un certain retard en matière d’équipement Internet [2]. Éric Blanchais, son fondateur, disparu le 24 juin dernier, avait décidé d’offrir aux “morts pour la France” – selon l’expression consacrée – un bout de mémoire.

Initialement consacré aux morts de la Première Guerre mondiale, la guerre 14-18, Mémorial-GenWeb s’est progressivement ouvert “à toutes les guerres, à toutes ses victimes, qu’elles soient militaires, civiles, étrangères y compris ennemies” [3].

A l’heure où les enfants d’immigrés d’hier, qui sont de confession musulmane et/ou “de couleur”, sont pris à partie de toute part par d’autres enfants d’immigrés (Ciotti, Morano, Estrosi, Lucca, Mariani, etc.), il est bon de convoquer l’histoire et la mémoire pour rappeler à l’extrême droite, qu’elle soit flanquée de deux (FN) ou trois (UMP) lettres, une réalité irréfragable.

Citons quelques soldats, issus de pays autrefois colonisés par la France, morts pour la France.

Benarfa morts pendant la Première Guerre mondiale, pour la France

benarfa mort pour la France

Zidane morts pendant la Première Guerre et la Seconde Guerre mondiales, pour la France

zidane mort pour la France

Sow morts pendant la Première Guerre et la Seconde Guerre mondiales, pour la France

sow mort pour la france

Kanouté, mort pendant la Seconde Guerre mondiale, pour la France

kanoute mort pour la France

Ajoutons Charles et Louise Ribéry pour indiquer que ce site ne recense pas uniquement les morts issus des colonies.

ribery memorial web

Le site Memorial Web peut être complété par un autre site, institutionnel, particulièrement réussi, tout à la fois beau et ergonomique : Mémoires des hommes [4]. Ce site rencense plusieurs centaines de milliers de soldats morts pour la France : les morts de la Première Guerre mondiale, de la Seconde Guerre mondiale, de la guerre d’Indochine, de la guerre de Corée, de la guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de la Tunisie et d’autres théâtres d’opération.

memoires d hommes [5]

Il suffit d’entrer un nom pour retrouver les avis de décès de l’ensemble des soldats recensés dans différentes bases de données institutionnelles. Entrez donc votre nom de famille. Emotions garanties lorsque vous découvrirez qu’un ou plusieurs de vos aïeux est mort sur le front.

Nous avons reproduit sur Mémoires d’hommes l’opération effectuée sur le site Mémorial-Genweb. Voici les résultats.

Ahmed Bernafa, mort pour la France [6]

benarfa mort pour la france

Abdelkader ben Mohammed Zidane, mort pour la France [7]

zidane mort pour la france

M’Golo Kanouté, mort pour la France [8]

kanoute mort pour la france

Adama Sow, mort pour la France [9]

sow mort pour la france

Rendez-vous vous aussi sur le site Mémoires d’hommes et dites-nous en commentaire si vous avez trouvé un ou plusieurs parents ou homonymes dans cette immense base de données. Cliquez sur le lien suivant pour y accéder : bases nominatives et fonds disponibles pour les grands conflits mondiaux et opérations extérieures depuis le début du XXe siècle [5].