- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

[On a testé] AlKhaznah, cuir de chameau et maroquinerie haut de gamme

alkhaznah cuir dubai [1]

Début 2014, nous recevions trois articles de la marque AlKhaznah, société basée aux Emirats arabes unis.

La spécialité d’AlKhaznah, c’est le cuir. Notamment le cuir de chameau, entre autres cuirs issus de cheptels locaux (vaches, chèvres, moutons), travaillé de façon artisanale et, détail qui a son importance, tanné sans recours au chrome ni autres métaux et produits chimiques dangereux.

Si AlKhaznah insiste – l’argument est récurrent tant sur les sites Internet de la marque que sur les étiquettes qui accompagnent les produits – pour que l’on sache que ses cuirs ne sont pas tannés à partir de métaux et encore moins de chrome, c’est que près de 90 % des tanneries dans le monde pratiquent le tannage au chrome [2].

Or, comme l’indique le site Allo Docteurs, « le cuir, matière noble de la mode par excellence et que l’on porte parfois à même la peau, peut être bourré de poison » [3]. Parmi ces poisons, le très dangereux chrome 6, qui même en concentration très faible peut causer de graves affections cutanées (dermatites), comme des brûlures, de l’ezcéma et autres lésions.

En France, le problème est toujours d’actualité comme le rappelait sur son site Web l’an dernier l’association 60 millions de consommateurs [4]. Extrait.

« Lors de la fabrication, les producteurs ont recours à une multitude de molécules chimiques dont certaines sont connues pour être allergisantes. Parmi elles, on peut citer le chrome hexavalent (chrome VI) utilisé pour le tannage des cuirs, déjà dans le collimateur des agents de la Répression des fraudes : en 2012, la DGCCRF indique en effet avoir retiré 8 300 paires de chaussures présentant un taux de chrome VI excessif. Sur les 42 produits testés dans leurs laboratoires, 19 présentaient des teneurs trop élevées. »

Bref, vous l’aurez compris : le cuir de nos vêtements, de nos chaussures et de nos sacs peut nuire sérieusement à notre santé, si lors du tannage le fabricant a eu recours à certains métaux et composants chimiques.

D’où l’intérêt pour une marque comme AlKhaznah de mettre en avant l’absence de métaux en général, de chrome en particulier. L’argument séduit immédiatement celles et ceux soucieux tant de leur santé que de l’environnement. Venons-en maintenant aux sacs que nous avons testés.

Commençons par ce premier sac, bien rempli et posé sur un siège dans une gare parisienne. C’était la première fois que nous nous déplacions avec. Vous remarquerez les deux boutons au bas du sac, ainsi que les élastiques sur le rabat. Nous avions alors une crainte : que ce système de fermeture s’abîme rapidement et que les boutons se détachent. Finalement, cela tient bien.

alkhaznah sac noir

alkhaznah [1]alkhaznah [1]

L’intérieur est très classe, superbe même. Le travail raffiné séduira les amateurs de cuir. S’agissant de la contenance, ce sac peut très bien être utilisé par un étudiant, puisqu’il est possible d’y glisser des livres, un ordinateur portable et quelques effets personnels. La sangle offre un vrai confort pendant le transport, l’épaule ne souffre pas.

alkhaznah [5]alkhaznah [5]

Passons au deuxième article. Comme vous le constatez sur les images suivantes, il s’agit d’une serviette. La photo a été prise avant utilisation, d’où l’effet gondolé sur le devant.

alkhaznah [6]

En un mot, superbe produit : raffiné, classe, bien travaillé, cette serviette accueillera sans difficulté, si vous le souhaiter, votre ordinateur portable ; attention toutefois, il n’y a pas de renforcement pour protéger votre laptop. Un système de code permet d’interdire l’accès à tout curieux voulant mettre son nez dans vos affaires.

alkhaznah [6]alkhaznah [6]

Troisième et dernier sac, notre préféré.

alkhaznah [7]

Vous ne vous trompez pas, ce sont bien des poils que l’on voit – de chameau, évidemment – qui lui donne une touche très originale ; si bien du reste qu’il n’est pas rare d’être interpelé par des curieux qui s’interrogent sur la nature même de la matière de ce sac.

alkhaznah [7]alkhaznah [7]

La contenance de ce sac est entre celle du premier et du second. Parfait pour l’université ou le bureau.

alkhaznah [1]alkhaznah [1]

Vous l’aurez compris. AlKhaznah, c’est pour nous un véritable coup de coeur, que vous serez certainement nombreux à partager.

Reste un point : le prix. Ces articles étant réalisés tous à la main, de façon artisanale donc, et sans recours au chrome, leur prix est assez élevé. Cela dit, les amateurs de cuir savent que la qualité se paie et qu’un bon cuir passe l’épreuve du temps sans s’abîmer. Ajoutons que si l’on peut se payer, pour plusieurs centaines d’euros, une Playstation, qui sera dépassée au bout de deux ou trois ans, un smartphone has been dix-huit mois après son achat ou des Nike que l’on remplacera rapidement, on ne devrait guère être chagriné par le prix de tels articles haut de gamme que l’on gardera toute sa vie, voire que l’on pourra transmettre à ses enfants et ses petits-enfants.

Bref, nous vous recommandons AlKhaznah. Pour découvrir la gamme complète – homme et femme –, rendez-vous dans la boutique en cliquant sur le lien suivant : www.alkhaznahboutique.com [8].

Si des entrepreneurs passent par là, c’est peut-être l’occasion d’importer ces articles et de les vendre en France.